Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Jun

Existentialisme et humanisme

Publié par Bé@  - Catégories :  #philosophie

Existentialisme et humanisme

Thomas, qui termine sa 1ère année de Philosophie, m'a laissé à lire, pendant son week-end à Oslo, L'EXISTENTIALISME EST UN HUMANISME de Jean-Paul Sartre. Oh, c'est un tout petit essai, le livre tient dans la poche. Je me suis donc rapprochée de la compréhension de Sartre et de certains de ses contradicteurs, tels M. Naville, de ce que le premier explique sur le choix dans l'existentialisme (qu'il soit ou non un humanisme).

J'ai bien ri en lisant, dans la discussion qui suit l'essai, une réponse de Sartre concernant la fondamentalité du désespoir ou de l'angoisse, notamment lorsque l'on est confronté à un choix. Laissant de côté l'exemple qu'il avait cité auparavant qu'il illustrait par l'angoisse du choix d'un chef militaire qui sait qu'il peut faire aller à la mort des milliers d'hommes, et pour dédramatiser ce choix, Sartre indiquait : "Je ne veux évidemment pas dire que, quand je choisis entre un mille feuille et un éclair au chocolat, je choisis dans l'angoisse. L'angoisse est constante, en ce sens que mon choix originel est une chose constante. En fait l'angoisse est, selon moi, l'absence totale de justification en même temps que la responsabilité à l'égard de tous."

Je ne vais pas vous faire un résumé car la pensée philosophique est dense et mérite qu'on s'attache à tous les points de sa démonstration pour en retirer une compréhension plus ou moins claire. Ce que je souhaitais partager, c'est ma surprise amusée en me rendant compte que j'avais pu voir une illustration surréaliste de cet exemple, pas plus tard que le 19 janvier dernier, dans mon petit post intitulé "Votez pour Numa !". J'y avais inséré la video de Numa Vilato intitulée "Je suis... j'sai pô", qui concourait au dernier Nikon Film Festival :

http://bea007.over-blog.com/article-votez-pour-numa-125402625.html

Si vous ne l'avez pas encore vu, jetez-y un œil, ça vaut le déplacement ! Et vous comprendrez alors l'interprétation de ce jeune réalisateur déjanté. Bon, il s'agit là d'un choix entre un éclair au chocolat et un éclair au café, mais l'allusion à l'angoisse et la responsabilité existentialo-sartriennes (plutôt anti-déterministes) est finalement évidente, ne trouvez-vous pas ?

Commenter cet article

Dr WO 19/06/2015 17:34

J'ai également lu ce livre qui a l'avantage d'être petit et finalement assez clair. Mais j'avoue que j'en ai retiré peu de chose, sans doute à tort.

Béa 19/06/2015 17:58

Ce qu'on en retire ne se ressent pas forcément. Avez-vous vu la vidéo ? Elle est très courte et très amusante. Quant à la clarté de Sartre, je me permets d'émettre un doute. A bientôt.

Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.