Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Jun

Physique quantique et spiritualité

Publié par Bé@  - Catégories :  #Sciences, #spiritualité

Physique quantique et spiritualité

Physique quantique et spiritualité, tel est le titre de la conférence que j'ai suivie avec mon amie Evelyne vendredi dernier au Crès (34). Curieuse comme toujours, je me suis dit que j'allais y apprendre quelque chose sans pour autant me laisser happer par un mouvement sectaire. Ouverte mais lucide, avec mon esprit critique en bandoulière.

Une chose m'a gênée, cependant, c'est qu'à l'arrivée au lieu de la conférence, il y avait un petit bureau d'accueil demandant une participation financière, ce à quoi je ne m'attendais pas. Qui plus est, j'ai appris par la suite que cette "participation" émanait d'une "association", Dharma Sud-Est ou "Tathata Vrindam", qui indique que le montant payé aidera le financement de la venue d'un certain "Sri Tathata", gourou indien qui vit de ses enseignements. Or, je n'étais pas au courant de ce financement et j'avoue être quelque peu désappointée par cette information.

La conférence était animée par Andreas K. Freund, physicien allemand qui a rédigé une thèse sur la structure atomique et moléculaire de la matière et qui s'intéresse à la spiritualité et à certaines pratiques indiennes à l'instar de certains fameux physiciens des années 1920, tels Albert Einstein, Marie Curie, Max Planck, Eric Schrödinger, William Pauli ou encore Niels Bohr.

L'appréhension de la physique quantique au début du XIXe siècle a révolutionné notre compréhension de la nature. Les applications de cette approche nous ont apporté de nouvelles technologies comme le téléphone portable, les puces électroniques et nombre d'objets intelligents. Mais la modification de notre connaissance n'est pas uniquement matérielle, elle touche également les aspects philosophiques et métaphysiques. Il est intéressant de noter la proximité que l'on trouve entre la vision quantique et les traditions spirituelles ancestrales. S'ensuit une conscience de la relation intime entre les expérimentations physiques, biologiques et chimiques et l'expérience intérieure par la méditation ou la contemplation.

Car la matière n'est pas une masse inerte et inanimée mais bien une substance dynamique et vivante : de la lumière condensée. C'est ce que m'a fait comprendre l'exposé d'Andreas Freund. A la poubelle, la "religion" scientiste qui voudrait donner tout pouvoir à une science dénuée d'esprit, aux oubliettes le mysticisme spiritiste et les religions dogmatiques. La science n'est pas spiritualisée mais associée à l'esprit dans une synergie unique. Les deux formes de recherche s'interpénètrent pour nous ouvrir les yeux sur un espace transdisciplinaire ou "science rime avec conscience".

Il est vrai que les sciences actuelles, contrairement à ce que certains imaginent, ne sont qu'approximatives et reconnaissent leurs limites, d'autant que les diverses sciences se contredisent parfois sur certains points, ce que ne fait pas la physique quantique. Einstein avait une phrase qui en dit long sur sa confiance en la science aveugle : "Je crains le jour où la technique surpassera nos échanges humains. Le monde aura une génération d'idiots." Et ce genre d'idiots est hélas de plus en plus commun.

Notre culture fait qu'aujourd'hui les différents domaines sont scindés. Mais la philosophie indienne ne coupe pas les choses; selon ses préceptes, on y devient ce que l'on observe. La fragmentation, selon A. K. Freund, serait un peu le mal de notre monde, mais comment créer une unité dans la synchronicité ? On en vient forcément au débat de "qui de la matière ou de l'esprit a créé l'autre ?" Le physicien nous présente en réponse ou plutôt en questionnement une notion intéressante : celle de "respiration cosmique" plutôt que de début et de fin. Selon lui, la matière ne serait rien d'autre que de l'esprit densifié et ce ne serait pas le corps qui produirait la vie mais plutôt la vie qui organiserait le corps. A.K. Freund nous rappelle qu'il y a plus de 200.000 réactions chimiques qui se produisent chaque seconde dans le corps humain. Il nous laisse réfléchir également sur la phrase du physicien Richard Feynman : "La science est la croyance en l'ignorance des experts", phrase que je fais volontiers mienne.

Physique quantique et spiritualité

Revenons-en aux principes de la physique quantique. Il y est principalement question d'ondes. Nous avons donc abordé, lors de la conférence (mais pas assez longuement à mon goût), les différents types d'ondes existant et surtout les photons. Quelques diapositives ont illustré la production de lumière cohérente avec des faisceaux super brillants telle qu'on peut le faire avec l'accélérateur d'électrons de Grenoble, ainsi que les procédés de difraction. Nous avons pris connaissance des "quantons", ces éléments de la physique quantique dont font partie les bosons et les fermions qui sont infiniment petits (au delà du femtomètre). Le domaine du quantique traite d'entités souvent nommées "particules", qui viennent d'Isaac Newton et son idée de la lumière; on associe généralement une onde à une particule. Pourtant, selon la physique quantique, les photons ne sont pas des particules. 

Considérons le mode de vibration de l'atome d'hydrogène, sa masse, sa vitesse, sa longueur d'onde... réfléchissons aux différents objets et à leur vibrations. Nous nous apercevons invariablement que les objets prennent la forme de ce que l'on projète. Ce serait la conscience qui tiendrait les particules ensemble et il existerait donc un lien entre toutes les choses correspondant à un champ quantique unifié, un peu comme une mer subtile d'énergies fluctuantes à partir desquelles émergent les atomes, les galaxies...

La présentation d'Andreas Freund m'a rappelé les trois expériences surprenantes (par trois laboratoires indépendants les uns des autres) montrant que nos émotions et pensées ont un effet sur le monde entier, à chaque instant. Les expériences sont, ais-je pu lire, reproductibles donc scientifiquement valables. La 1ère expérience fut menée en 1990 par Wladimir Popenon, un physicien russe qui menait des recherches sur le rapport entre ADN humain est ce dont est fait notre monde : de petits paquets d'énergie que nous appelons "photons" ou particules de lumière. On prend un tube de verre dans lequel on fait le vide (vaccum). Il reste néanmoins des photons que l'on peut détecter dans le vide. Popenon les mesura pour connaître leur emplacement et vit qu'ils était répartis aléatoirement. Jusque là, rien de surprenant.

Popenon plaça de l'ADN humain dans le tube et mesura à nouveau les photons. Il vit alors que l'ADN humain créait un alignement, montrant ainsi que l'ADN a un effet sur la matière qui constitue notre univers, ce qui corrobore ce que d'anciennes traditions perpétraient. Quelque chose à l'intérieur de nous a une répercussion sur le monde qui nous entoure. 

 

Physique quantique et spiritualité

La deuxième partie de l'expérience est encore plus surprenante : lorsque Popenon enleva l'ADN du tube, il vit que les photons restaient alignés au lieu de se disperser à nouveau. Cette partie de l'expérienec est appelée "l'expérience de l'ADN fantôme". Il semblerait ainsi que l'ADN humain agisse sur la matière qui constitue notre monde. Les paquets d'énergie à l'origine de la matière communiquent à travers un "nouveau champ" qui n'a pas été découvert auparavant.

La deuxième expérience a été menée par des chercheurs de l'armée américaine. De l'ADN émanant de la salive d'un donneur fut placé dans un endroit approprié pour mesurer son interaction avec celle du doneur, situé dans une autre pièce de l'immeuble. On soumit le doneur à diverses stimulations émotionnelles pour engendrer joie, tristesse, peur, colère... On mesura l'ADN isolé dans une autre pièce et on observa que l'ADN isolé reflétait en temps réel les hauts et les bas émotionnels du doneur.

A son tour, le docteur Cleve Baxter repris l'expérience, mais cette fois l'ADN isolé se trouvé à Phoenix en Arizona alors que le doneur était à plus de 600 km de là, à Los Angeles plus précisément. Et les résultats furent identiques.

Il en ressort que ces données ouvrent la porte à de multiples possibilités en ce qui concerne l'ADN connecté à distance à son donneur, sans qu'il n'y ait apparemment de déplacement puisque la réaction est parfaitement simultanée.

Physique quantique et spiritualité

La troisième expérience fut conduite dans les années 1990 par l'Institut Heartmath, en Californie. Les chercheurs de l'Institut ont découvert que notre coeur possède le plus grand champ électromagnétique créé par notre corps, ce qui n'a rien en soi d'extraordinaire, mais qu'il produit des effets bien au-delà de notre corps. Ce même Institut avait découvert qu'il existe autour de chaque coeur humain un champ d'énergie de la forme d'un tore de 1 à 3 mètres autour du corps humain, un peu comme l'énergie du champ magnétique qui entoure le globe terrestre mais à échelle humaine.

Une question se posait : se pouvait-il qu'il y ait une autre forme d'énergie transportée par ce champ bien au-delà de notre corps ? Une autre expérience fut menée pour tester cette théorie, avec une variante par rapport à l'expérience n°2 : ADN humain isolé et de l'autre côté non pas le donneur mais des personnes autres entraînées à ressentir diverses émotions à qui l'on demandait d'en ressentir certaines à la demande, ce qu'ils firent. Et la découverte : en présence d'amour, compassion, gratitude, pardon, l'ADN isolé se détendait (il est connu qu'un ADN détendu augmente nos défenses immunitaires). En présence de ressentis négatifs tels que colère, haine, jalousie ou frustration, l'ADN se compresse comme un ressort, ce qui amenuise nos défenses. L'intuition nous y faisait penser. Maintenant il semble que ce soit prouvé.

Je vous laisse sur vos dernières pensées et derniers questionnements en espérant qu'ils mûriront bénéfiquement. Ne laissons pas quelques esprits obtus nous faire croire que tout est séparé. Ouvrons-nous mais attention tout de même aux illuminés qui voudraient nous mener, à partir de ces découvertes, à des conclusions trop ésothériques pour être honnêtes, voire à adhérer à des clubs de révélation divine pas gratuits du tout.

Commenter cet article

Bea007 13/11/2015 16:46

A l'attention de Chantal : le système de ma boîte mail m'envoie le message suivant :
This is an automatically generated Delivery Status Notification.
Delivery to the following recipients failed.cpjc007@gmail.com

Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.