Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 Jan

L'univers respire

Publié par Bé@  - Catégories :  #sciences, #philosophie, #système, #karma, #univers, #expansion, #respiration, #harmonie, #nature et compagnie

Toute action fait partie de la destinée des êtres vivants et chaque communauté possède sa fonction dans une zone plus ou moins délimitée au sein de notre écosystème. Toute forme de vie dépend des autres ; la répartition de l'espace et des êtres qui la peuplent se fait sur plusieurs dimensions.

L'univers respire

La communauté végétale se compose d'êtres variables allant de l'arbre à la mousse et dont les sources d'énergie sont multiples : graines, insectes, petits mammifères, déchets organiques... Tous vivent dans un équilibre harmonieux.

 

Harmonie n'est pas synonyme de faiblesse et équilibre n'est pas stagnation. La vie est vouée à la croissance, au changement. C'est un principe connu des japonais grâce au principe d'Aïki (= harmonie). Mais rien ne peut croitre de façon indéfinie. Croissance et décroissance, expansion et contraction, développement et dégénérescence : tous ces principes ont des limites et toutes les formes de vie sont vouées à mourir. L'Univers ne s'agrandira pas éternellement et devra se contracter à nouveau lorsque son expansion aura atteint le point du retour. Ce rythme naturel correspond à l'adaptation de la nature.

Souvenons-nous que la nature n'a pas qu'une unique facette ; elle est à double tranchant : en donnant la vie, elle crée aussi les instincts d'agressivité nécessaires à la lutte pour la survie et la préservation des espèces. Ces dernières revêtent plusieurs formes, comme la lutte entre deux animaux pour prendre ou garder un territoire ou pour marquer sa suprématie sexuelle, ce qui permet à la nature de garder dans le temps les espèces les plus résistantes et/ou les mieux adaptées.

 

Avec le maintien de l'équilibre entre les ressources d'une population et l'activité d'autres espèces, celle qui a gagné un combat domine tout en permettant à l'espèce dominée de préparer l'amélioration de ses méthodes de fuite, de détection et d'amélioration.

C'est bien souvent la faim qui dirige le glaive. Les dents de la lionne s'aiguisent lorsque ses viscères commencent à la déranger et nulle hostilité ou colère ne mène l'attaque, juste le besoin d'alimenter la machine vivante.

Quel besoin inepte alors de laisser disparaître une espèce dont on dépend pour sa survie ? Ceci relèverait du suicide, n'est-ce pas ? Et pourtant, c'est ce que font certains magnats de l'agro-alimentaire en marchandisant des produits chimiques qui tuent des insectes indispensables comme les abeilles.

 

Notre univers est en expansion, c'est ce que les chercheurs se sont accordés à démontrer depuis plusieurs décennies. A présent, quelques visions divergent quant à "la suite" : d'aucuns sont persuadés que cette expansion n'aura jamais de fin, d'autres restent convaincus que sa période d'expansion arrivera à une limite où le processus s'inversera et où il se recontractera. Pour ma part, assez sensibilisée à une vision orientale de l'univers, je l'imagine fort bien en mouvement de flux et de reflux à l'instar des mers ou de notre respiration, ce qui correspond à une image plus harmonieuse de nous-mêmes et de ce qui nous entoure.

 

Source principale : "Aikido, nature et harmonie", de Mitsugi Saotome (Ed. Budo - 2006).

Commenter cet article

Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.