Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 Jan

Beaux seins

Publié par Béa  - Catégories :  #à lire - à voir

Porte sur une autre culture :

Beaux seins, belles fesses
, c'est le titre du bouquin du chinois Mo Yan que je viens enfin de terminer. Si je dis enfin, c'est que comme je sais que je n'aurai pas assez de toute une vie pour lire tous les ouvrages existants, j'essaie de n'ingurgiter que de petits morceaux choisis. Celui-ci fait 894 pages tout de même, ce qui fait que je pouvais l'emporter sans complexe dans la salle d'attente du médecin, ou dans n'importe quelle autre endroit où il faut attendre - ce qui, de nos jours, est devenu quasi quotidien.

Mo-Yan-Beaux-seins008.jpg
Résultat des courses : un roman-saga d'une famille rurale de Gaomi, une ville de la province du Shandong, au nord-est de la Chine (Sud de Pékin). De l'invasion japonaise au capitalisme post-maoïste, Shanguan Jintong, dernier né après huit soeurs, est confronté de plein fouet à la bêtise et à la cruauté allant avec les différentes idéologies de masse qui se succèdent. C'est un chinois qui n'en n'a pas la physionomie : il est blond aux yeux bleus comme son pasteur de père. Sa mère, personnage clé de ce roman cruel, est une figure hiératique qui passe, avec ses pieds bandés à l'ancienne, au travers de tous les cataclysmes politiques du pays. Jintong est obsédé par les seins des femmes, et tout le reste - tout l'épouvantable reste - est pour lui comme dans un brouillard qui rend insensible pour ne pas devenir fou.

Mon avis : Peu de poésie pour ce roman d'une dureté incroyable. Le seul répit se trouve lorsqu'on a enfin fermé le livre. Se pourrait-il que l'auteur Mo Yan - de son vrai nom Guan Moye (Guan a donné Shanguan et Moye Mo Yan), qui est lui-même né dans une famille de paysans pauvres à Gaomi, en 1955, ait vécu une partie de ces troubles ? Je le crois volontiers et cette pensée m'émeut au plus haut point. Pour vous faire une idée de ce que le peuple chinois a enduré en l'espace d'une cinquantaine d'années, lire "Beaux seins, belles fesses" est un must.

Commenter cet article

virjaja 26/01/2010 11:34


comme Mounic, je pensais le sujet plus "léger"... je m'aperçoit qu'il n' y a pas un roman chinois dans ma bibliothèque! gros bisous Béa. cathy


Béa 26/01/2010 21:04


Si tu aimes les histoires qui font du bien, là il vaut mieux éviter.
Plein de bises à ma douce Cathy.
Bé@


mounic 25/01/2010 22:10


le titre me paraissait , disons, "rassurant"! mais ce que tu nous racontes après me fait peur! mais bon, comme il ne faut pas se contenter de lire de "jolies" choses, je vais essayer....quand le
moral sera revenu! gros bisous et merci de tes mots gentils! mémé


Béa 26/01/2010 21:02


Eh oui, il n'est effectivement pas rassurant du tout. N'essaye pas tant que tu n'as pas le moral au plus haut et bcp de temps devant toi pour lire.
GROS bisous. Smack !
Bé@


Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.