Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Feb

Bonjour l'atome !

Publié par Bé@  - Catégories :  #Santé

 

Lorsque mon frère Stephan a entendu le compte-rendu que je lui ai fait sur une découverte qui pourrait révolutionner le traitement du cancer (voir "Stop aux métastases ?"), il a eu la réflexion suivante :

"De toute façon, les cancers sont de plus en plus nombreux. La génération la plus touchée est celle des actuels quinquas, qui étaient jeunes lors des premiers essais nucléaires de par le monde et qui ont grandi avec.  Tchernobyl ou Fukushima, ce sont des virgules comparées à tout ce qui a été fait auparavant." Je m'atèle donc à en faire un joyeux petit résumé. Nous sommes français, commençons par la France.

 

courbet-desespere-irradie.jpg

Le "Désespéré" de Courbet (auto-portrait) semble un peu irradié... 

 

Février 1960 : Sahara algérien : une bombe A d’une puissance de 60 à 70 Kt est testée. Le général de Gaulle est ravi et fier pour la France. L'ONU demande l'arrêt du programme nucléaire français, mais le général ne l'entend pas de cette oreille. 17 essais auront lieu au Sahara.

 

Avril 1963 : L'Algérie étant à présent indépendante, ses habitants s'insurgent contre les essais sur leur sol. La France annonce qu'elle va construire une base d'essais sur l'atoll polynésien de Mururoa.

 

Août 1963 : un accord est signé à Moscou entre les USA, l'URSS et la Grande-Bretagne interdisant les essais nucléaires. La France refuse de co-signer.

Mururoa : le site est officiellement éloigné de toute présence humaine. Mais l'île de Tureia, à 120 km, est habitée (70 âmes) et ses habitants n'ont pas été déplacés. Lors des essais, ils se postaient sur le rivage pour "admirer" les explosions. D'autres populations habitent le secteur ; on les nombre à environ 5.000. Un autre atoll, Fangataufa, est aussi utilisé pour 14 tests.

 

1966 : Premier essai français dans l'océan Pacifique. Ordre est donné aux navires et avions de ne pas se trouver dans la zone des 200 km.

D'après les chiffres officiels, 3 500 personnes ont été surexposées aux radiations entre 1966 à 1974. Pourtant, aucun suivi médical sérieux n'a été mis en place.

  

1974 : Début des essais nucléaires souterrains.

 

1995 : Jacques Chirac a autorisé 8 derniers essais à Mururoa.

 

1996 : le président Chirac annonce sa décision d’arrêter les essais nucléaires.

La France a procédé entre 1960 et 1996 à 210 essais nucléaires dont 17 au Sahara, 193 en Polynésie (167 à Mururoa, 14 à Fangataufa et 12 essais de sécurité).

 

Le Journal officiel a publié en juin 2010, le décret d'application permettant d'indemniser des vétérans et des populations civiles victimes des essais nucléaires français effectués entre 1960 et 1996. Ce décret fait suite à la loi du 5 janvier 2010, un texte qui avait été adopté par le Parlement le 22 décembre. Le décret permet d'indemniser les personnes atteintes d'un des 18 cancers figurant sur une liste annexée au décret (Leucémies, cancer du sein, du poumon, du colon, de l'estomac, du rein, du foie, des glandes salivaires...). Il détermine les zones du Sahara et de Polynésie française retenues pour l'application de la loi.

 

Quelque 150.000 civils et militaires, selon le ministère de la Défense, ont participé aux 210 essais menés de 1960 à 1996 par la France, dans le Sahara algérien puis en Polynésie française, deux sites dont les populations peuvent également prétendre à indemnisation.

Mais la France n'est pas la seule nation à faire des essais nucléaires.

 

Je ne peux pas lister ici tous les essais ; on n'en finirait pas. Sachez que depuis le premier essai, en 1945, jusqu'à 1998, les Etats-Unis en ont lancé 1050, l'URSS 715, la France 210, la Chine et la Grande-Bretagne 45 chacun, l'Inde 6, le Pakistan 6 et la Corée du Nord 2. On voit aussi les impacts d'Hiroshima et Nagasaki. Ceci nous fait, hors les 2 derniers mentionnés,

un total de 2079 essais sur 53 ans. Ce qui nous donne une moyenne de plus de 39 essais par an pendant un demi siècle ! De quoi faire frémir lorsqu'on connait la puissance de telles bombes.

Voici une petite video très instructive à suivre du début à la fin pour bien saisir l'ampleur des dégats. La carte montre, mois après mois, les points d'impact avec les pays promoteurs.

 

 

Bien entendu, les effets de ces tirs d'essai ne se sont pas fait sentir uniquement dans un périmètre restreint autour du point de départ. A l'instar du "nuage de Tchernobyl", les vents chargés d'irradiations ont eu, la plupart du temps, le temps de faire plusieurs fois le tour de la terre. Et le chargement en éléments toxiques était bien plus important que pour Tchernobyl ou Fukushima.

 

On nous parle du réchauffement climatique qui serait accentué par les émissions de CO2. Nos usines et nos voitures seraient concernées. Au fait, une explosion atomique, ça emet combien de CO2 ?

 

Pour ceux que les chiffres intéressent, Wikipedia nous donne ceux-ci :

 

"Une valeur « classique » de l'énergie dégagée par l'explosion d'une bombe à fission est d'environ 14 kt de TNT (14 000 tonnes ), une tonne de TNT développant 10calories (= 4,184×109 joules. Leur valeur maximale ne dépasse guère 700 kt.

En comparaison, les bombes H seraient théoriquement au moins 1 000 fois plus puissantes que la bombe à fusion larguée en 1945 sur Hiroshima. Par exemple, la première bombe à fusion américaine a dégagé une énergie d'environ 10 400 kT (10,4 Mt). L'explosion la plus puissante de l'Histoire fut celle de la "Tsar Bomba" soviétique qui devait servir de test à des bombes de 100 Mt : sa puissance était de 57 Mt. Ce fut une bombe de type « FFF » (fission-fusion-fission) mais « bridée » : le 3e étage étant inerte. Khrouchtchev expliquera qu'il s'agissait de ne pas « briser tous les miroirs de Moscou ».

L'énergie maximale dégagée par une bombe à fusion peut être augmentée indéfiniment (du moins sur le papier). La Tsar Bomba dégagea 2,84×1017 joules."

 

Note additionnelle : après avoir lu ce billet, ma cousine Manou m'a envoyé un lien pour participer à une action initiée par l'association Agir pour l'Environnement : http://www.cinqminutescontrelenucleaire.fr. L'idée est d'éteindre 5mn, entre 19h55 et 20h, les 11 mars, 26 avril et 4 mai 2012, ses appareils électriques, ceci pour commémorer les catastrophes de Fukushima et Tchernobyl et pour protester contre la politique énergétique de l’État français "qui n'a de cesse de soutenir encore et toujours le nucléaire".

 

L'association a été fondée en 1997 par une quinzaine de responsables associatifs. A son lancement, un comité de parrainage a été rendu public, présidé par René Dumont rassemblant Théordore Monod, Albert Jacquart, Edgar Morin, Pierre Rabhi...Leur but est de faire pression sur les responsables politiques et décideurs économiques via des campagnes de mobilisation qui réunissent un réseau d'associations et de citoyens le plus large possible.

L'association a choisi l'autonomie financière (environ 90% de son financement) grace aux milliers de dons qu'elle reçoit chaque année. 

En 15 ans, Agir pour l'Environnement a mené une quarantaine de campagnes sur des thèmes aussi divers que :

  • le nucléaire
  • les ogm
  • les pesticides
  • les autoroutes
  • les antennes relais de téléphonie mobile
  • l'agression publicitaire
  • la promotion de l'agriculture biologique
  • la défense des énergies renouvelables...
Commenter cet article

biker06 12/02/2012 19:12


Hello Bea


J'espere bien ! alors en tete de mon blog , j'ai une petition contre l'incinerateur de grasse .... voulu par un maire voyou de l'ump.


bisous


pat

Bé@ 14/02/2012 10:26



Ah oui, l'incinérateur. J'ai pétitionné. Lorsque j'habitais à Biot, les habitants essayaient de faire fermer l'incinérateur du "Jas de Madame" qui empuantissait les environs selon d'où venait le
vent. Irrespirable. Je ne sais pas ce que c'est devenu.


Ah, les maires voyous, ça existe encore, y a rien à faire... Je me demande s'il y a une plus grande concentration de ce type d'élément dans le 06...



rené 12/02/2012 03:34

Bonjour Béa le lit coute 25000€ je te souhaite un super bon dimanche nos amitiés René

Bé@ 12/02/2012 15:11



Aaarrrggghhhhh ! J'ai failli m'étrangler quand j'ai lu le prix. C'est le prix d'achat d'une chambre dans le coin, je crois. Alors ce sera pour dans 25.000 ans (le temps d'économiser, si j'y
arrive). Ils sont complètement barrés de vendre quelques pièces de bois sculpté, même pas anciennes, aussi jolies soient-elles, à ce prix. Je vois parfois de vraies antiquités du moyen âge à ce
prix là. Mais de qui se moque-t-on ??



Zazou 11/02/2012 20:45


Faisait pas bon effectivement ces derniers jours de sortir sans gants ou sans bonnet même quand le soleil était présent et aujourd'hui un petit vent glacial a refait son apparition.


Bonne soirée Béa, bisous

Bé@ 12/02/2012 15:07



Donc, il faut se couvrir de deux ou trois pelures pour être à l'abri et donner à manger aux oiseaux. J'ai vu sur plusieur blogs que les ragondins sortaient ; sans doute que leur tannière a pris
un coup de gel, pauvres bêtes.


Bisous à toi aussi et à bientôt, chère Zazou.



biker06 11/02/2012 19:40


Hello Bea


J'ai deja vu partir beaucoup de mes amis avec le meme age que le mien ! alors ca m'effraie ...


bisous


pat

Bé@ 12/02/2012 15:05



Voyons, voyons, Pat ! Je suis désolée que ce billet t'ait remémoré des moments difficiles comme la perte de tes amis. Avec un peu de chance, si tu n'as pas mangé de salade tous les jours, ni de
thym ou de champignons, ça devrait être tout bon. Et puis ne dit-on pas que Mouans Sartoux bénéficie d'un micro climat ? Surement que le coin éloigne les nuages toxiques !


En attendant : CARPE DIEM ! Et gros bisous zen.



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.