Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Jul

Cailles thaï à l'ail

Publié par Bé@  - Catégories :  #cuisine

Ca sonne bien, non, "Cailles thaï à l'ail" ? Ou alternativement "Cailles à l'ail thaï". On peut le répéter en boucle en y ajoutant un petit air asiatique et on se sent bien; ça fait un peu l'effet de clochettes porte-bonheur des tibétains...

 

Sans rire, c'est le plat que je suis en train de préparer pour l'arrivée, mercredi, de mes cousins Nouchka et Henri qui viennent du nord en passant par l'empire du milieu (de la France). Alors un peu de soleil dans les assiettes, ça ne se refuse pas. Le nom, c'est moi qui l'ai choisi puisque la recette est maison. Un petit visuel pour vous faire saliver :

 

cailles-thai-4.JPG

 

OK, je ne suis pas (encore) la spécialiste des photos culinaires, mais ça viendra. En attendant, voici la recette :

 

  1. Cueillez 32 gigots de cailles pré-découpées ou pas
  2. Faites les revenir dans un wok, dans de l'huile d'olive, peuchêre !
  3. Ajoutez-y 2 beaux oignons paille découpés en gros morceaux, mais défense de pleurer !
  4. Remuez, reniflez, montez le feu au plus vif
  5. Lorsque le fumet commence à vous éclaircir les papilles et que l'oignon dore de plaisir, vous pouvez ajouter un demi verre d'eau de la fontaine, pas trop froide pour ne pas durcir la viande.
  6. Couvrez et regardez les jolies petites gouttes de vapeur qui se déposent sur le couvercle transparent. Tout doux, le feu à présent !
  7. Lorsque les gouttes font des filets comme de petits ruisseaux, vous pouvez alors ajouter vos épices : pâte de gingembre et gimgembre frais en lamelles, clous de girofle réduits en poudre dans votre vieux mortier, un peu de mélange pour Tandoori, du cumin, du corriandre en poudre, du curcuma, un ou deux petits piments séchés, sel et poivre. Pour les doses, c'est vous qui voyez. 
  8. Après avoir bien remué le tout et vérifié que la couleur vous plaît, vous pouvez ajouter 1/2 tête d'ail épluché et coupé en lamelles, puis une boîte de lait de coco. Hmmmm ! Ca commence à sentir diablement bon !
  9. Si vous pensez que c'est le moment, ajoutez les feuilles de combava. Pour ma part j'en mets une bonne poignée que je prend soin de plier avant pour bien faire ressortir les arômes. 
  10. Remontez un peu la puissance du feu. Lorsque le bouillon reprend, il faut vite le calmer en réduisant la puissance.
  11. Voilà. Il n'y a plus qu'a surveiller en remuant de temps en temps. 

 

Ce plat est bien meilleur lorsqu'il est préparé un jour ou deux à l'avance. Je le réchaufferai un peu demain et il séjournera le reste du temps dans un grand saladier sur l'étagère du haut du frigo. J'espère qu'ils vont aimer...

 

Commenter cet article

zaza 08/07/2014 19:36


Une excellente recette ma Béa, je m'en pourlèche les babines. Une recette que je vient de noter. Bises et bonne soirée. ZAZA

Bé@ 14/07/2014 20:44



La prochaine à venir sera avec du thon cru, je suis sûre que tu aimeras. Bises et très bonne soirée de 14 juillet.



biker06 07/07/2014 22:15


belle recette ...j'adore la ciosine thai


bizz


pat

Bé@ 14/07/2014 20:45



Je suis sûre que toi aussi tu en as de bonnes recettes, tu ne veux pas partager ? Les beignets de fleurs de courgettes, par exemple, ou la socca... ou encore la tarte aux blettes sucrée...


Bises



Corinne 07/07/2014 21:38


Euh, au cas où ils n'aiment pas..... tu veux mon adresse? Rohhh les veinards 


Des bisous

Bé@ 14/07/2014 20:44



Ah zut, il ne m'en reste plus, sinon je t'en aurais envoyé, bien sûr !!


Bisous.



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.