Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 Aug

De la vie sur Mars

Publié par Bé@  - Catégories :  #Sciences

Si l'on s'en tient à une définition "wikipédique" de la vie, elle serait un phénomène naturel observé à ce jour uniquement sur terre qui se manifesterait à travers des structures matérielles complexes, qui s'écarte donc de l'équilibre thermodynamique par l'homéostasie et l'autoréplication. Il est ainsi communément admis qu'il n'y a (tant que l'inverse n'est pas prouvé) pas de vie sur Mars.

 

On oppose souvent la vie à la mort, mais aussi à la matière apparemment inerte. Plus précisément, la vie serait une période entre naissance et mort - ce qui correspond à la définition principale de la vie sur L'internaute.com. Néanmoins, organiquement parlant en tout cas, la vie ne sort pas d'un chapeau de magicien et pré-existe avant ce que nous nommons "naissance", de même qu'elle continue après la mort au sens vulgaire.

 

fumee-1.jpg

 

Pour autant, lorsque l'on se réfère à la notion de matière -dont dépend toute vie-, qui est formée de particules électroniques, moléculaires et atomiques en perpétuel mouvement, on voit bien que c'est l'agitation thermique qui est la base de cette matière, de même qu'elle est à l'origine de la vie. 

 

Car la vie n'est rien d'autre, selon ma propre vision ou définition simplificatrice et globalisante qui la comprend comme "existence", qu'un phénomène issu d'une ou plusieurs réaction(s) chimique(s) et pouvant participer à d'autres réactions. Tout en ferait donc partie, minéral et gaz compris, et on ne pourrait la séparer de la mort, qui ne serait alors qu'une partie du cycle ou plutôt des cycles de vie.

 

Le fait que l'on sépare l'organique du minéral (bien qu'il existe des minéraux organiques) est issu d'un besoin de classification chimique qui permet de ranger ceci et cela dans des tiroirs pratiques. En réalité, la vie est un continuum entre le gaz, le minéral et l'organique, grâce notamment aux chaînes carbonnées, et donc au végétal et à l'animal dont l'homme fait partie. Certes le minéral nous paraît bien mort de par son inertie apparente et de sa dureté, voire de sa cristalisation. Il est cependant bien vivant selon une vision chimique simplificatrice, mais ses processus de modification sont tellement lents que l'on s'imagine qu'il n'en a point. En conséquence, selon cette vision il y aurait de la vie sur Mars tout autant que sur chacune des planètes de toutes les galaxies.

 

Tiens, voilà un cratère de Mars qui nous fait de l'oeil !

 

life-on-mars-copie-1.jpg

Photo : L'internaute.com - Article en lien sur l'image.

Commenter cet article

zaza 31/08/2014 14:53


Un article fort intéressant ma Béa. Bises et bon dimanche après midi. ZAZA

Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.