Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
03 Dec

Dictionnaire des hiéroglyphes

Publié par Bé@  - Catégories :  #Calligraphie

 

Du grec "hieros" = sacré et "glyphos" = gravé, les hiéroglyphes sont restés pendant des siècles dans l'ombre car tombés en désuétude sans que ne perdure leur enseignement. Ils étaient l'oeuvre de grands lettrés et la chutte de l'empire Egyptien, 2000 ans en arrière, les a entrainés avec elle.

 hiero-hatchepsout.jpg

 

A l'époque greco-romaine, le terme de "hiéroglyphe" désignait celui qui traçait les signes et non les signes eux-mêmes, qui traduisaient une pensée divine, celle transmise par les pharaons. On trouve la trace d'écriture hiéroglyphique vers 3200 ans avant notre ère, sur le site d'Abydos, actuelle "Madfounek", à 70 km au nord de Thèbes et où le Dieu Osiris était honoré.

 

Les gravure sacrées étaient un système d'écriture où étaient utilisés à la fois les idéogrammes se décomposant en consonnes ou en syllabes, mais aussi en pictogrammes figuratifs et hautement symboliques. Elles étaient utilisées sur les fresques "officielles" sur les monuments funéraires, notamment.

 

L'abbé Claude-Marie Gattel fut le premier, avec ensuite Jean-François Champolion, en 1810, à soutenir que les hiéroglyphes possèdent un alphabet et que le "démotique" est une simplification de cet alphabet.

 

hiero-signes.jpg

 

Aujourd'hui, à la Fondation universitaire Lexicographie de l'Egyptien ancien - HiéroLexique de l'Université Montpellier 3, créée en 2008, on continue le travail commencé par Gattel et Champolion (et bien d'autres). Grâce à un don  d'un millions d'euros, qui vient d'être fait par Madame El Nouty, veuve d'un professeur de français de l'Université du Caire, la Fondation va pouvoir bientôt terminer l'ouvrage du premier dictionnaire hiéroglyphique en égyptien ancien-français. Le travail est dirigé par Dimitri Meeks, Directeur de recherche au CNRS et responsable du programme "pharaonique".

 

L'unique dictionnaire de ce type existant est une dictionnaire allemand-égyptien ancien et date d'il y a déjà 80 ans. Or, la recherche en linguistique et culture égyptienne a beaucoup évolué depuis. De plus, chaque année sont découverts de nouveaux textes apportant leur lot de mots peu encore connus ou reconnus, d'emploi lexiques dans de nouveaux sens. De tels apports peuvent modifier considérablement la compréhension d'un ensemble de hiéroglyphes.

 

Pour toute information complémentaire : 04 67 14 22 74.

 

 

 

Commenter cet article

mamiekeke :0026: 05/12/2011 14:49


 


HA HA HA tu m' as bien faite rire en disant que tu es une ancienne


Hatchepsout car c' était une grande reine Egyptienne , mais je


suppose que tu le savais déjà ,


http://fr.wikipedia.org/wiki/Hatchepsout


je t' ai dit que j' aimais l' ancienne Egypte et c' est vrai


j' achète même des romans qui se passent à cette époque et


je me régale ... ce sont la saga de Christian JACQ en 4 volumes


"LES MYSTERES D' OSIRIS " et bien d' autres que j' ai lu avant


Bon sur ce je te laisse ho grande Hatchepsout ha ha ha .


 


Bisous super venteus subitement une tempête approche,


le soleil C' est caché et le ciel c' est assombrit tout à coup .


Non ce n' est pas la malédiction , c' est la saison ha ha ha .


Renée (mamiekéké) ) bientôt .


 

isdael 05/12/2011 06:42


Oh j'adore ce billet, je viens de rattraper mon retard ,  le téléthon est fini ouf ,je reprends mes bonnes habitudes , je serai à Montpellier le 16/17/18dec  je vais voir Lord
of the dance , je dormirai chez mon fils  bizzzzzzzzzzzzz



Bé@ 05/12/2011 14:51



Je serai encore là le 16 et dispo dans l'aprem, si ça te dit qu'on aille se prendre un pot au Centre (l'Ecusson) ensemble, tu peux m'envoyer un mot en zone "contact". Après, je "monte" sur Paris.


Tu me raconteras, en tout cas, Lord of the Dance. D'ailleurs, tu feras surement un petit post, Isdael ?


Bises


Béa



mamiekeke :0026: 04/12/2011 14:55


 


Bonjour Bé@ tu sais je suis fan de l' Egypte ancienne , ho non pas de celle de nos jours , dommage elle n' est plus ce qu' elle était malgré les merveilles qui lui reste mais je
resterai à tout jamais amoureuse de l' histoire Antique .


 


Bisous sous le ciel bleu et ensoleillé marseillais .


A très bientôt j' espère .


Renée (mamiekéké).

Bé@ 05/12/2011 14:31



Ah, tu sais, l'histoire de la haute antiquité égyptienne est incroyable et je regrette de ne pas mieux la connaître comme toi. J'ai commencé à être attirée par une prof d'Egyptologie, Christiane
Desroches-Noblecourt. C'était elle l'initiatrice et la meneuse du transfert d'Abou Simbel.Tu connais ? Mais j'ai ensuite laissé de côté pour m'intéresser à d'autres choses. Dommage, sans doute.


Poutouts au vent frais.
Béa (ex Hatchepsout)



Jeanmi 04/12/2011 10:55


Magnifique initiative que ce blog !


Arrêtez les : "Voyez comme mon bébé est joli", " Regardez mes belles photos de vacances"


Voilà un vrai et beau blog didactique et passionnant, bravo !


Il y 40 ans j'ai rencontré dans ce merveilleux pays un professeur de grammaire hiéroglyphique: Madame Faysa Malik el Masri qui m'a initié à la
complexité de cette langue. Aujourd'hui je pense à elle et à son mari dans la tourmente islamiste, elle si séduisante et cartésienne.

Bé@ 05/12/2011 14:27



Merci, merci. C'est une fleterie qui ne me semble pas vile, puisque vous n'avez rien à y gagner, et que j'accepte avec joie, surtout venue d'un inconnu.


Avoir été initié à la grammaire hiéroglyphique n'est pas donné à tout le monde. J'avoue voue envier un peu. Pour ma part, je n'y connais rien, mais j'ai appréhendé la civilisation égyptienne à
l'Ecole du Louvre, avec, comme professeur, la fameuse égyptologue Christiane Desroches-Noblecourt, qui était passionnante et nous racontait bien des anecdotes lors de ses fouilles.


 Peut-être aurez-vous l'occasion de rencontrer à nouveau votre belle initiatrice égyptienne, du moins je l'espère, passée la tourmente.


A bientôt, qui sait ?



Dr WO 04/12/2011 10:49


Vous vous intéressez beaucoup aux langues étrangères. Celle-ci est en tout cas étrange et la plus artistique de toutes.


Dr WO

Bé@ 05/12/2011 14:22



Vous avez remarqué, Doc. Oui, j'adore les langues étrangères. C'est que j'aime l'écriture et les accents, les musiques, les sons, les tonalités, les différences, les nuances, les symboles. Les
langues étrangères nous permettent de nous rapprocher un peu plus des civilisations qui nous échappent, leur "estrangeté" leur confère un mystère bien attirant. Et puis la communication crée le
lien.



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.