Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Feb

Goliath et Dersou

Publié par Bé@  - Catégories :  #à lire - à voir

 

Goliath, c'est le nom de l'amour de petit chien qu'ont adopté ma belle soeur Ingrid et mon frère Stephan. J'ai eu le plaisir de faire sa connaissance en novembre dernier, mais en coup de vent ; il était tout plein de poussière. En parlant de coup de vent, il paraît que c'en est un, justement. Tant qu'il est dans son panier, tout va bien. Stephan m'a envoyé deux photos.

 

goliath2

 

Par contre, lorsqu'il est dehors, surtout lorsqu'il découvre la neige, sa nature reprend le dessus et il s'en donne à coeur joie. Ne me demandez pas la marque, je serais incapable de vous la dire. Il doit être moitié clown moitié comédien. Vous avez remarqué son masque de scène ? Très yin-yang, je trouve.

 

goliath petit

 

Il est rigolo, non ? Avec ses papates en avant, on dirait qu'il a raccourci. Je trouve qu'il a un petit air de "Dersou Ouzala" (Dersu Uzala ou Дерсу Узала ). Vous connaissez "Dersou" ?

 

Ce film culte soviético-japonais, qui est sorti en 1975, a été réalisé par Akira Kurosawa, d'après le livre éponyme autobiographique de Vladimir Arseniev, publié une cinquantaine d'années auparavant, extrait de vie de cet ancien officier-topographe de l'armée du tsar qui devait effectuer un relevé des terres alors encore inexplorées à la frontière entre la Russie et le nord-est de la Chine. C'est un film de toute beauté, qui allie l'esthétisme et la sévérité des paysages de ces confins inexplorés à un raffinement dans la peinture de deux cultures que tout oppose et entre lesquelles se tisse un lien profond. Il a, d'ailleurs, reçu l'Oscar du meilleur film étranger en 76.

 

Au cours de son expédition, l'officier du Tsar Nicolas II (oui, oui, ce même tsar qui a offert un service à Punch au président français Emile Loubet), Vladimir Arseniev, fait la rencontre de Dersou Ouzala, un chasseur Nanaï (ou Tartare Yupi) qui connaissait la taïga comme personne. Dersou, un petit homme rude et très attachant, devient le guide de l'expédition. "Capitaine" est le nom que donne Dersou à Arseniev. Les deux hommes se lient d'une amitié profonde.

 

Un soir, l'officier et son guide se perdent dans la toundra, par un blizzard féroce et c'est Dersou Ouzala qui les sauve grâce à sa parfaite connaissance de toutes les choses de la nature. Quelques années plus tard, l'officier retrouve son ancien guide, qui se joint à la nouvelle expédition avec bonheur, jusqu'au jour où il blesse un tigre de Sibérie, terrible présage dans son ethnie. De ce jour, Dersou doute, y voit de moins en moins à tel point qu'il ne peut plus chasser et ainsi plus assurer sa survie. Arseniev lui offre l'hospitalité dans sa famille, mais Dersou, hors de la nature sauvage, dépérit.

 

J'entends encore résonner les appels par-delà les montagnes enneigées d'où descendent les nuages en glissant : "Capitaaaine !", "Derssouuuu !"

 

 

 

Я люблю этот кинофильм ! (Prononcer : "Ya lioubiou etot kinofilm"), qui veut dire "J'adore ce film" en russe.

 

Commenter cet article

Cécilia 23/02/2012 20:15


ohh la bonne gueule ce petit chien ! 

Bé@ 27/02/2012 14:45



Merci de ton passage. Je suis sure que s'il était là, Goliath t'enverrait un petit coup de lèche bien sympa car il est très gentil. Bonne journée.



Sophie 16/02/2012 14:52


Je vois ce que tu voulais dire qiand on parlait d'Idéfix !!!

patriarch 16/02/2012 09:50


J'aime le chien avec sa tache noire.... Belle journée. Bises x 2

Bé@ 17/02/2012 10:23



Goliath te plaît ? Je crois que tout le monde craque pour lui. Tu n'as pas de compagnon à 4 pates ?



Jacquart 15/02/2012 18:57


Je n'ai pas vu ce film désolé. Par contre j'apprécie beaucoup ce chien qui a l'air si innofensif. Content de te connaitre Goliath !

Bé@ 17/02/2012 10:22



Jacques-Henri,


Pas de raison d'être désolé. C'est une chance de n'avoir pas encore vu un grand film car lorsqu'on le voit plus tard, c'est une nouvelle "première fois" avec tout le cortège de bonnes surprises
qui va avec. J'espère que tu auras l'occasion de le voir un jour car c'est un film qu'on ne peut pas oublier, comme toutes les grandes histoires d'amitié.


Je transmets ton mot à Goliath.



Jj 15/02/2012 17:59


On dirait le chien de Tintin avec un oeil au beurre noir !

Bé@ 17/02/2012 10:19



Mais je ne sais pas s'il pleure, comme Milou (ou comme moi), lorsqu'on arrache un arbre.


Bisous.



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.