Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Jan

L'Art du sceau chinois

Publié par Béa  - Catégories :  #Calligraphie


sceaux-anciens.jpg
Le SCEAU est un élément incontournable des actes officiels en Chine, que ce soit pour authentifier un contrat ou un chèque; il remplace la signature des occidentaux et s'utilise beaucoup sur les peintures ou calligraphies. L'écriture la plus utilisée pour les sceaux est la SIGILLAIRE, faite de caractères archaïques que l'on sculptait sur du bronze (ou de la pierre).

Le sceau chinois remonte aux environs du Ve siècle avant notre ère, période où il est indispensable pour rendre exécutoire les actes administratifs. Il est probable que la technique de gravure propre au sceau ait vu son origine dans la gravure sur les carapaces de tortues, qui étaient utilisées en tant qu'oracles divinatoires. Petit à petit, on trouve ces gravures sur le bambou, le bois, l'os et la corne puis sur la pierre.

Il existe deux types de gravures sur sceaux :

 - La gravure YIN, où les symboles sont creusés et aparaissent en blanc sur fond rouge lorsque le sceau est apposé.

sceau-2.jpg
-  La gravure YANG, sur laquelle les creux sont marqués en contour des symboles, donnant des caractères rouges sur fond blanc.

sceau-4.jpg
Les sceaux sont presque toujours de couleur rouge; on utilise pour cela de la pâte de CINABRE, dans laquelle on tamponne le sceau avant de l'apposer sur un support. Le cinabre est un minéral composé de sulfure de mercure et c'est un poison. Il était fort coûteux et certains peintres s'en sont procurés de façon délictueuse. En occident, on en a interdit l'usage au XIXe siècle à cause de sa toxicité. A noter : le cinabre est synonyme du vermillon.

cinabre.jpg

Les sceaux sont le plus souvent gravés sur de la pierre, et plus couramment sur de la STEATITE, appelée aussi "Pierre de savon" et composée principalement de silicate de magnesium, car c'est une pierre extrêmement tendre et par conséquent très facile à graver. Son seul défaut est sa fragilité. Ses teintes, très variées, vont de l'ocre rouge au vert pâle en passant par le crème et le gris.

Les pierres les plus précieuses utilisées pour les sceaux sont en jade ou en cristal. Une exception : le sceau qui s'est vendu le plus cher au monde, en juin 2008 (Hôtel des Ventes de Toulouse - Me H. Chassaing) : c'est un sceau personnel de l'empereur KangXi (1662-1722). Retrouvé dans un placard par une vieille famille toulousaine, il a été adjugé à 4,7 millions d'euros (hors frais) par des acheteurs qui souhaitaient garder l'anonymat. Ce sceau exceptionnel est en stéatite :

sceau-imperial.jpg
Pour ceux qui n'habitent pas à Montpellier et ne peuvent donc se fournir chez Sun Shanshan, voici un petit lien sur un importateur tout à fait abordable (cliquer sur la photo) :

sceaux-steatite.jpg

Commenter cet article

mounic 12/01/2010 18:21


oui! la neige est tombée! pour les photos, non, mais je peux en faire! tiens! voilà une idée de billet! merci! bisous de mémé


mounic 11/01/2010 19:40


je n'ai que des anciennes tasses à thé, et aussi la théière! que le père de mon mari avait ramené d'Indochine dans les années 50....C'est rigolo, on voit une dame en transparence au fond des
tasses, si fines que j'ai peur de les rompre.Il y a un dragon enroulé autour de la théière , c'est "dépaysant"!!!dommage qu'il n'ait pas ramené un sceau!!!! bisous mémé


Béa 12/01/2010 16:13



Ma mère a hérité, elle aussi, de jolies tasses en porcelaine de Chine extra-fines aussi, avec un visage féminin en filigranne au fond de la tasse (pas comme les filles nues au fond des
tasses à saké des japonais !). Je n'ai pas de photo. Mais toi-même, en as-tu ? Entre nous, ton beau père a bien fait de rapporter un service à thé : c'est plus utile qu'un sceau !!

Alors, ça y est, il neige dans ton coin ?
Biz
Bé@



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.