Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Nov

L'homme qui s'en va

Publié par Bé@  - Catégories :  #Santé

 

Qu'apprends-je ? L'homme est une espèce en voie d'extinction ? Quand je dis "l'homme", je parle de celui avec des poils partout, des attibuts sexuels baladeurs et extensibles, un égo à vous couper le souffle, un amour débridé pour les véhicules à moteurs très bruyants, une propension à la contemplation -parfois éthylique- au moment où la gent féminine s'affaire autour... Vous l'avez compris, je pense à l'homme avec un petit "h" et une grande hâche de guerrier. Pas à la condition humaine qui m'englobe dans la dénomination d'homo sapiens sapiens.

 

alain-disparu.jpg 

 

Oh, ne vous offusquez pas, Francis, Nicolas, Stef, Pat, Gilles, Jef, Jean-Jacques, Alain, David, Hervé, Jean-Yves et consorts : vous ne faites pas partie de cette description. Et pourtant, vos descendants au sexe fort sont déjà, eux aussi, sur la pente douce de la disparition. Si, si, c'est prouvé scientifiquement.

 

Vous voulez des preuves ? Ici ? Eh bien il va falloir me les demander. A vous, je ne refuserai rien.

 

 

 

Commenter cet article

Amaryllis 26/11/2011 12:22


Ils nous empoisonnent la vie mais que ferions nous sans eux... et l'inverse évidemment ! Bon week end

Bé@ 26/11/2011 14:55



Eh bien, je fais très bien sans eux. Ou pour le moins sans l'un d'entre eux. Et je m'en porte très très bien. Jamais été aussi bien de ma vie. J'imagine que sans moi, les hommes se portent bien
également. Alors pourquoi s'embêter ? Un monde de femmes, je ne peux pas être totalement contre... On peut toujours rêver...



Jj 25/11/2011 19:39


Je pense que tu as du m'appeler Jean Jacques... lu dans la liste... quant aux spaghettis aux aubergines, ce n'est peut être pas pervers pour toi, mais peut être pour tes hanches et ta balance...
(en tout humour bien entendu)  parce que si tu es comme
moi, les spaghettis, pour moi, c'est une véritable cata ! Quant au penchant, laissons tomber, je vais le subir comme dans ton idée première, et pas celle que j'interprète peut être à tort !


Bises


Jj (qui n'est rien d'autre qu'un pseudo)

Bé@ 26/11/2011 14:32



Ca doit être ça, bien que je connaisse un Jean-Jacques (avec qui je fais de la calligraphie chinoise). D'ailleurs, tu te gardes bien de me donner ton VRAI prénom, Monsieur le cachotier !


Puisque tu a l'air si embêté par mon vocabulaire (tu parles de "subir"), je me vois dans l'obligation d'y remédier. J'espère que tu te sentiras mieux.


Bons baisers de Montpellier


Béa (qui n'en n'est pas - un pseudo)


 



Iris 18/11/2011 14:04


oh oh oh un grand débat et un grand défi


bizzz / Iris

Bé@ 25/11/2011 19:24



Pourquoi répons-je une semaine après le com ? Petite absence pour petit séjour parisien. Me revoilou. Juste à temps pour te souhaiter un très bon weekend.
Bises


Béa



LAMYGALE86 17/11/2011 13:50


et bien ils ne sont pas trop curieux à vouloir des preuves !!!!!! ils ont été piqué au vif qui sait ? bonne journée 

Bé@ 25/11/2011 19:23



Effectivement, tu as remarqué ! D'ailleurs, tu n'en demandes pas non plus...


Bon weekend.
Béa



Jj 17/11/2011 10:35



oui j'ai eu de la descendance, et pas qu'un peu !! Je pense que je bats les records de certains fidèles de ton blog ...


Je ne me suis pas trouvé dans la liste des gens cités, c'est pour cela que je te disais ne pas l'être, mais pas bien grave !


Je n'appelle pas ça un "penchant"... ce mot me fais penser à des actes "pervers" des actes faits dans le but de faire mal et de détruire une personne non concentante ... on a un penchant de
voleur, de menteur, tu vois, je considère ce mot pour un défaut... pour ma part, ma sexualité est celle que j'ai eu à la naissance, celle que mes parents m'ont "créée" sans que je ne demande
rien, tout comme ils m'ont faire avec des yeux clars ...


Dans ce cas, j'ai eu un penchant "hétéro" pendant quelques années (longues pour moi) parce que je ne "jouais" pas mon véritable rôle, je n'étais pas moi !


Bonne journée,


Jj



Bé@ 25/11/2011 19:22



Si tu ne t'es pas retrouvé, ô grand ascendant, c'est que je ne connais pas ton prénom. Logique.


Un penchant, ça veut dire qu'on penche. Certains penchent leur tête et leur regard vers les décoltés vertigineux de dames aux grands "talents", d'autres regardent ailleurs ou autrement. Je ne
sens pas la connotation perverse que tu ressens. Est-ce que je dois changer le terme, à ton avis ? Moi, j'ai un penchant très net pour les spagghettis aux aubergines ; je n'ai pas l'impression
que ce soit un affreux défaut... Si ?


Bises


Béa



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.