Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Jul

La tribu de Dana

Publié par Bé@  - Catégories :  #Musique

Vous avez sans doute déja entendu ce morceau de rap celtique intitulé LA TRIBU DE DANA, qui fait partie du premier album du groupe Manau, "Panique Celtique", sorti en 1998. Le groupe est composé de trois parisiens d'origine bretonne. Le disque a été disque de diamant en 98 et 99 ; il s'est vendu à 1,7 millions d'exemplaires.

 

phtomanau.jpg

 

Le chanteur du groupe, Martial Tricoche (photo extraite de Wikipedia ci-dessus), a écrit les paroles, inspirées par d'anciennes légendes celtes, même si la tribu de Dana est inventée. Les deux autres membres du groupe, Cédric Soubiron et Hervé Lardic ont intégré la musique qu'avait arrangée Alan Stivell pour Tri Martolod (Trois matelots), la chanson traditionnelle bretonne. Le chanteur renommé a décidé de ne pas porter plainte pour plagia. 

 

La video du morceau ne casse pas des briques mais l'air que l'on connaissait déjà est prenant et le texte de Tricoche s'y adapte vraiment bien, avec le rythme qui colle parfaitement à ce type de rap folk. 

 

 

 

Comme je ne suis pas fanatique du visuel de la video, j'ai fait mon propre montage avec des illustrations glanées ici et là :

 

 

 

 

Et voici la transcription des paroles :

 

Le vent souffle sur les plaines de la Bretagne armoricaine

Je jette un dernier regard sur ma femme, mon fils et mon domaine

Akim*, le fils du forgeron, est venu me chercher,

Les druides ont décidé de mener le combat dans la vallée.

 

Là où tous nos ancêtres, de géants guerriers celtes,

Après de grandes batailles se sont imposés en maîtres

C'est l'heure maintenant de défendre notre terre

Contre une armée de Cimmériens(1) prêts à croiser le fer.

 

Toute la tribu s'est réunie autour de grands ménhirs

Pour invoquer les dieux afin qu'ils puissent nous bénir

Après cette prière avec mes frères, sans faire état de zèle,

Nos chefs nous ont donné à tous des gorgées d'hydromel.

 

Pour le courage, pour pas qu'il y ait de faille

Pour rester grands et fiers quand nous serons dans la bataille

Car c'est la première fois pour moi que je pars au combat

Et j'espère être digne de la tribu de Dana.

 

Dans la vallée de Dana, j'ai pu entendre des echos

Dans la vallée de Dana des chants de guerre près des tombeaux.

 

Après quelques incantations de druides et de magie

Toute la tribu, le glaive en main, courrait vers l'ennemi.

La lutte était terrible et je ne voyais que des ombres

Tranchant l'ennemi qui revenait toujours en surnombre.

 

Mes frères tombaient l'un après l'autre devant mon regard

Sous le poids des armes que possédaient tous ces barbares

Des lances, des haches, des épées dans ce jardin d'Eden

Qui écoulaient du sang sur l'herbe verte de la plaine

... Mais fallait-il continuer ce combat déjà perdu ?

Telle était la fierté de toute la tribu.

La lutte a continué comme ça jusqu'au soleil couchant

De férocité extrême en plus d'acharnement,

Fallait défendre la terre de nos ancêtres enterrés là

Et pour toutes les lois de la tribu de Dana.

 

Au bout de la vallée on entendait le son d'une corne

Venu d'un chef ennemi rappelant toute sa horde.

Avaient-ils compris qu'on lutterait même en enfer

Et qu'à la tribu de Dana appartenaient ces terres ?

Les guerriers repartaient, je ne comprenais pas.
Tout le chemin qu'ils avaient fait pour en arriver là !

 

Quand mon regard se posa tout autour de moi

J'étais le seul de la tribu debout, voilà pourquoi

Mes doigts se sont écartés, tout en lâchant mes armes

Et le long de mes joues se sont mis à couler des larmes.
Je n'ai jamais compris pourquoi les dieux m'ont épargné

De ce jour noir de notre histoire que je vous ai contée

Le vent souffle toujours sur la Bretagne armoricaine

Et j'ai rejoint ma femme, mon fils et mon domaine.
J'ai tout reconstruit de mes mains pour en arriver là ;

Je suis devenu roi de la tribu de Dana.

 

 (1) Les Cimmériens étaient une tribu de cavaliers nomades qui vivaient sur les terres de l'actuel Pays de Galles (Cirmru en gallois).

 

Ernest Renan évoque les Cimmériens dans sa "Prière sur l'Acropole", dans Souvenirs d'enfance et de jeunesse - 1883 : "Je suis née, déesse aux yeux bleus, de parents barbares, chez les Cimmériens bons et vertueux qui habitent au bord d'une mer sombre hérissée de rochers, toujours battue par les orages. On y connaît à peine le soleil ; les fleurs sont les mousses marines, les algues et les coquillages coloriés que l'on trouve au fond des baies solitaires. les nuages y paraissent sans couleur et la joie même y est un peu trise. Mais des fontaines d'eau froide y sortent du rocher et les yeux des jeunes filles y sont comme ces vertes fontaines où, sur des fonds d'herbes ondulées, se mire le ciel."

 

* Nota : une aimable blogonaute m'a signalé que Akim est bien un prénom celtique (le fils du forgeron dans la chanson).

 

 

Commenter cet article

Alicia 03/10/2013 18:07


Akim est bel et bien un ancien prénom Celte. ;)

Bé@ 12/10/2013 11:22



Ah, merci Alicia pour cette remarque. Il faut que je rectifie ma note sur ce post.
Bon weekend.



biker06 30/07/2013 20:42


Hello Bea


Akim et son cousin Zembla ! hi hi hi bon je plaisante bien sur .....


Le groupe Manau avait failli passer au festival que j'organisais à Golfe Juan au theatre Jean Marais, car j'avais un tourneur qui etait de Bretagne. Mais finalement, j'en ai choisi un autre qui
etait plus "passe partout". J'aimai bien tout de meme leur reprise d'alan Stivell tri martolod bien meilleure que la reprise de la médiocre Nolween Leroy .. mais bon, c'est chacun ses gouts !


bizz


pat

Bé@ 31/07/2013 15:05



La culture celte m'a toujours surprise  . Si tu as besoin d'un ingénieur-régisseur pour un autre festival, j'ai
un pote à Awkland qui est le meilleur. C'est vrai que la version Manau est plus percutante que celle de Mlle Leroy.


Bonne fin de juillet. Bises



vivrenchine 30/07/2013 10:13

Bonjour Béa Je te souhaite un très bon mardi Nos amitiés bises Qing&rené

Corinne 29/07/2013 16:54


Bonjour Bé@


Superbe ton montage photos, je l'ai partagé, tout est sincro avec les paroles, tu as dû passer un temps fou ! Bravo ! Tu as trouvé des images magnifiques !


Bisous

Corinne 28/07/2013 23:27


J'ai beaucoup aimé cette chanson avec la mélodie empruntée au grand Alan, les paroles retranscrivait bien ce qui pouvait se passer à cette époque reculée....


Ici se prépare le grand rendez-vous des Nations Celtes, cette année pas de Grande Parade pour moi, trop de temps debout mais très certainement des soirées dans les rues de Lorient, j'aime le
Festival Off qui permet de découvrir de bon groupes et de faire la fête...


Bisous

Bé@ 29/07/2013 16:43



J'espère que tu vas bien profiter de ces fêtes celtiquese et du Festival off. J'en rêve !


J'ai fait un petit montage d'images en video que j'ai ajouté sous la video de Manau dans l'article pour la même chanson. Dis-moi si ça te plaît ou si tu trouves ça bizarre.


Bisous raffraîchis par l'orage d'hier soir



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.