Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 Aug

Le coeur cousu

Publié par Bé@  - Catégories :  #à lire - à voir

Je viens de terminer -non sans cette tristesse qu'on ressent parfois en quittant un ami- le livre que Sophie m'a offert pour mon anniversaire :

  

 coeurcousu

 

Carole Martinez a un véritable don pour le merveilleux. Le récit de cette famille nombreuse du sud de l'Espagne est bourré de magie et de fantaisie. Son symbolisme rappelle les folies de Dali. Où est la frontière entre nos rêves et la réalité ? Le monde des enfants qui éclaire cette histoire tissée par l'auteur est cousu du fil de l'onirisme mais aussi d'un réalisme cassant.

 

Frasquita Carasco, a qui une boîte de Pandore a été transmise selon la longue tradition familiale, se prend de passion pour ce que lui révèle son contenu : du fil à coudre. En même temps que les tissus végétaux, elle assemble aussi les chairs et les âmes, à mesure que la sienne semble devoir se séparer. Se séparer de ses parents, puis de son époux et du reste du monde. Car elle a été jouée dans un combat de coqs, un combat pour la domination. Elle doit fuir, toujours fuir, la médiocrité mais aussi les horreurs de la guerre civile et l'ignominie de certains hommes, fuir aussi son propre désir.

 

Chacun de ses enfants possède un don surnaturel, un don qui l'éloigne des autres tout en les attirant, un don qui fait peur mais qui est accepté comme faisant partie intègre de leur être.

 

La tendresse, souvent absente de cette trame, affleure si légèrement parfois qu'elle semble presque nous échapper. Les mots eux-mêmes sont rares. Ne reste que l'émotion, l'émotion pure qui se dit en images, pieuses ou cruelles, en luttes que l'on ne peut maîtriser.

 

LE COEUR COUSU est un conte ni moderne ni classique, d'un genre nouveau, qui touche au plus profond de nous pour nous questionner sur la vraisemblance du rationnel, qui n'est ici qu'une base instable au cycle bouillonnant de la vie.

 

Extrait :

 

"- A nous aussi, il nous a offert du lait de ses chèvres et même qu'il nous a donné les trois sacs de farine que vous nous avez pris, raconta Angela toujours aussi hargneuse. Si c'est un fantôme, il ne doit pas être très content que vous nous les ayez volés. C'est peut-être lui qui crie sous la montagne. Nous, on ne craint rien, il nous a à la bonne. Mais vous, c'est une autre paire de manches.

"- Arrêtez de vous foutre de nous, les marmots ! coupa Pablo, le plus mal en point des quatre anarchistes, que les hurelements entendus dans la grotte avaient déjà suffisamment éprouvé. Retournez courir les bois ! Et ne venez plus nous rebattre les oreilles avec vos conneries !

"- Votre Juilian, vous l'avez abandonné tout vivant sur sa montagne pelée, voilà la vérité !" insista Angela que plus rien n'effrayait et, sur ce, les enfants détalèrent à la recherche de Martirio, laissant les quatre adultes interdits.

Frasquita s'était glissée dans la tanière de Salvador. Elle venait sans raison. Toutes les prières avaient déjà été dites. Elle voulait seulement le regarder dormir.

Une part d'elle errait sur le visage tout neuf. Qu'avait-elle fait cette fois encore ? Qu'avait-elle lié en reprisant la chair ? Elle ne songeait plus à s'échapper, ni même à avoir peur de l'ogre, de la guerre, des rugissements de la montagne. Ce qu'elle avait cherché à fuir la veille, c'était ce sentiment qui la saisissait désormais violemment.
Rester là où ce visage était ! Une évidence ! Tout basculait, se troublait."

 

Commenter cet article

Sophie 28/08/2012 12:36


Alors là tu me fais vraiment plaisir ! Et ce pur bonheur nous le devons aussi à Silvina, qui la première m'a parlé de ce livre ! J'espère qu'elle aura l'occasion de parcourir ton blog et de lire
cet article...

Bé@ 28/08/2012 15:27



Qui lo sa ?


Bises aux chats.



patriarch 27/08/2012 10:13


C'est à lire... Merci ! belle journée avec bises

Bé@ 28/08/2012 15:24



Si tu as une bib dans le coin, n'hésite pas à le leur demander. Belle journée à toi aussi.



biker06 26/08/2012 20:34


Coucou Bea


Un peu moins bouleversant que ton livre , celui que je lis en ce moment , puisque c'est le recit du flic infiltré dans la mafia ...


bizz


pat

Bé@ 28/08/2012 15:23



Tu feras un petit résumé ?



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.