Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
06 Aug

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Publié par Bé@  - Catégories :  #à lire - à voir

 

Jonas Jonasson, voilà un journaliste-écrivain qui n'a pas fini de faire parler de lui ! Son premier roman, paru en 2009 (2011 en France), traduit du suédois par Caroline Berg, LE VIEUX QUI NE VOULAIT PAS FETER SON ANNIVERSAIRE, est un best-seller international qui va bientôt être adapté au cinéma. Et je trouve que c'est une excellente idée.

 

levieux.jpg

 

Le vieux, c'est Allan Karlsson. Il va avoir 100 ans mais il décide de fuguer de la maison de retraîte où les édiles du village doivent venir fêter ça avec lui. Il saute par la fenêtre et ses pas empantouflés le mènent vers la gare, point de départ de son périple fantaisiste.  Là commencera un road-movie à la suédoise, où se mêlent quelques moments historiques et des périgrinations délirantes.

 

Allan est un autodidacte farouchement réticent à toute référence politique ou idéologique et qui n'aime pas prendre le temps de réfléchir. Il va pourtant réussir à déjouer les plans d'un gang aussi féroce que comique, emportant avec lui une vague de personnages hauts en couleur que le destin va transformer en même temps que le voyage.

 

Le récit est rythmé en deux temps : le voyage rocambolesque d'Allan à travers la Suède de mai à juin 2005 est ponctué par des chapitres relatant les "exploits" involontaires du centenaire, de son enfance au jour de son entrée à la maison de retraite. Allan a beaucoup voyagé ; c'est le hasard qui l'a mené ici et là et qui lui a fait rencontrer, souvent avec un verre d'alcool local à la main, les grands de ce monde, dont certains fous à lier ou pour le moins névrosés : Staline, Béria, Mao, Kim Jon-Il, Churchil, De Gaulle, Truman, Popov... et un certain Einstein, dont la cervelle n'arrive pas à contenir plus d'un gramme de bon sens ni à retenir l'once d'un énoncé. Je ne vous en dit pas plus. Ah, je vais quand même vous passer une information de taille : les deux spécialités de Monsieur Karlsson sont 1) la distillation de l'eau de vie à partir du lait de chèvre, 2) la fabrication de bombes atomiques. Vous imaginez la suite ? Non, impossible, c'est trop délirant !

 

C'est absolument navrant d'être obligé de fermer le livre après sa lecture ; on se sent tout désemparé. Une sensation d'accoutumance vous envahit d'un coup. Les rires idiots sous cape toutes les 3 lignes sont derrière vous et il faut absolument trouver un remède à ce sentiment de vide. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir lire à présent ?

 

Commenter cet article

danae 13/08/2013 19:53


Oui effectivement j'avais trouvé la suite un peu trop longue ! Bonne soirée.

danae 13/08/2013 18:20


Bonjour Béa, je l'ai  lu et j'avais bien aimé le début de l'histoire ! Amitiés, merci de ta visite chez moi

Bé@ 13/08/2013 19:40



C'était un plaisir. Merci de ta visite aussi. Si je comprends bien puisque tu dis que tu avais bien aimé le début, c'est que tu avais moins apprécié la suite ??



mamiekeke :0026: 06/08/2013 11:04





 


BONJOUR Béa ,


Ben voilà un petit vieux qui me plait bien ha ha ha ,


je t' envoi une jolie cigale elle ressemble comme deux gouttes d' eau


à ANAÏS ma cigale que j' ai sauvé de la noyade et que l' on croyait


morte , à force de soins et d' amour elle a fini au bout de 3 jours pars


s' envoler rejoindre ses petites camarades , c' est y pas beau ça ha ha ha ?


 


Gros bisous marseillais sous le chant des cigales mais aussi sous la


forte chaleur , cette nuit fut très dure .


A bientôt , Renée (mamiekéké).

Bé@ 07/08/2013 12:12


Merci pour ta cigale. Moi aussi j'en ai sauvé une il y a qq jours, mais pas de la noyade : des dents de mon chat ! Quel ogre, ce Chamane ! Mais bon, c'est un chat... Tu me parles de la grosse
chaleur et il se trouve que j'étais justement le weekend dernier à Marseille ; il faisait tellement chaud qu'on ne sortait pas l'apres-midi, sauf visite (bouillante) du Mucem. Je ferai un article.
En attendant, avant celui sur le Vieux (ni port ni porc quoiqu'on le voit affublé d'une tenue de cochon sur la jaquette), j'en ai fait un sur l'Epuisette, le resto du Vallon des Auffes, je ne sais
pas si tu as vu. A bientôt, rieuse Renée.


ZAZA 06/08/2013 08:58


Coucou Béa, merci pour ce partage.



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.