Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
06 Dec

Lens l'ouvre

Publié par Bé@  - Catégories :  #Arts

Lens lance son Louvre ! Fleuron international de l'élite des oeuvres d'Art, le Louvre, c'est mon enfance. J'ai habité la capitale pendant une trentaine d'années. Un des grands avantages pour moi, petite-fille, fille, nièce et soeur d'antiquaires, en fut la proximité du Musée du Louvre. D'autant qu'il se situait juste en face du magasin d'antiquités de mon père, sur l'autre rive de la Seine.  Un bonheur. J'avais la chance d'y faire un tour de façon quasi régulière puisque j'étais souvent fourrée chez mes cousins et que mon oncle adorait nous emmener pour une visite surprise le dimanche dans le monstre magique qui abrita les folies de Belphégor. Adolescente, j'accompagnais aussi, à l'occasion, mon père lors de cocktails donnés qui au château de Versailles, qui à celui d'Ecouen et côtoyais les plus grands conservateurs, comme Alain Erlande-Brandenbourg, tout autant que les artisans de la restauration qui effectuaient un travail incroyable de minutie. Entourée d'oeuvres médiévales et Renaissance depuis toujours, vous l'aurez compris : je suis "tombée dans la marmite" des antiquités !

 

la-pyramide.jpg 

Une fois le Bac artistique en poche, je me suis inscrite à l'Ecole du Louvre en même temps qu'à l'Institut d'Art et d'Archéologie, qui dépend de la Sorbonne. Quelle merveille que de pouvoir entrer par une porte privée dans les sous-sols que le public ne soupçonne pas ! L'amphithéâtre feutré abritait pour nous, les privilégiés, des conférences de grands spécialistes tels Christiane Desroches-Noblecourt, qui fut conservatrice du Département Égyptologie au même musée, ou encore René Joffroy pour la Préhistoire. Les plus assidus avaient droit, une fois par semaine, d'accéder, via un passage secret entre l'école et le musée, aux plus belles collections et d'y bénéficier de commentaires des spécialistes des déparements visités.

 

Depuis quelques années, j'habite à Montpellier et je me rends bien compte du hiatus culturel entre la capitale et la province, même si le Musée Fabre, chez nous, est une réussite. Alors cette ouverture d'une "annexe" du Louvre à Lens m'apparaît comme une manne merveilleuse qui agrandit le spectre de l'Art au pays des corons. C'est aussi un moyen de sortir des réserves des oeuvres longtemps cachées au regard de l'amateur.

 

 

lens-l-ouvre-2.jpg 

Volonté de rapprocher l'Art au sport, l'arrivée du Louvre dans la commune du Nord-Pas-de-Calais a été annoncée aux Lensois dès septembre 2010, au stade Bollaert-Delelis -résidence du Racing Club de Lens-, par des reproductions d'oeuvres célèbres exposées au musée parisien. Lesquelles avaient été choisies, comme L'enlèvement des Sabines (1637-1638) de Nicolas Poussin, pour leurs tons "sang et or", couleurs officielles du club de football.

 

lens-l-ouvre-archis.jpg 

Pour le projet architectural, ce sont les Japonais Ryue Nishizawa et Kazuyo Sejima (ci-dessus) qui ont été choisis, dès 2005, pour sa conception. Les deux architectes posent ici devant la statue Jupiter, roi des dieux romains portant le foudre et accompagné de l'aigle, dans l'enceinte d'un des cinq bâtiments du musée, qui couvre un total de 28000m², dont 7000m² de surface d'exposition. De Rubens à Baccio Bandinelli, en passant par les classiques de la sculpture antique, nos mirettes peuvent s'offrir une belle collection.

 

L'architecture intérieure est sobre et spacieuse. Basée sur une approche chronologique, la « Galerie du Temps », est éclairée de manière zénithale ce qui donne une très jolie lumière et met bien les œuvres en valeur. Du fond de la Galerie, le regard s'imprègne d'un panoramique spectaculaire. Mais cette belle installation a un coût : 150 millions au bas mot, plutôt 200 d’après Claire Bommelaer du Figaro qui a refait précisément les calculs et n’a pas été démentie sur ce point. Soit le double du budget prévu au départ. Mais je pense que cela le vaut bien, tant la région manquait de vitrine artistique à la hauteur de ses attentes.

 

Le site de l'emplacement du Musée est riche d'histoire locale puisqu'il a été érigé là où se tenait la fosse n°9 des mines de charbon de la ville.

 

lens-mines.jpg

 

 

Dite Saint-Théodore ou Théodore Barrois, la fosse n°9 appartenait à la Compagnie des mines de Lens, qui fut nationalisée en 1946 puis fusionna avec le Groupe de Liévin. C'était un ancien charbonnage du bassin minier de la région Nord-Pas-de-Calais. La fosse commença à extraire en 1890. 2 terrils (aujourd'hui conservés) furent édifiés à l'est de celle-ci, le second étant ce qu'on appelle un "cavalier minier", voie privée permettant aux "stériles" (produits constitués par les sols et roches excavés) et au matériel d'être raccordés à la gare de Lens. Au nord, des cités avec leurs écoles et une église sont construites. Durant la première Guerre mondiale la fosse et ses cités furent détruites puis reconstruites après-guerre. La fosse n°9 cesse d'extraire en 1960 pour devenir ensuite un puits de retour d'air. Le puits n°9, profond de 605 mètres, est remblayé en 1980 et son chevalement (ensemble de madriers et de poutres de soutènement) est détruit en 1983.

 

Inauguré par François Hollande le 4 décembre dernier, le Louvre-Lens sera officiellement ouvert au public le 12 du mois.



Commenter cet article

dany sailly 07/12/2012 08:58


Inutile de te dire que je n'ai pas le même son de cloches, mes amis y vivant à LENS et aux alentours  eux trouvent qu'il y avait des choses plus importantes à réaliser , exp 
maison de retraite, agrandissement des structures  à l'hopital , etc etc  mais ils sont conscient que d'ici un an on ne entendra plus parler et que cela leur coûte cher pour rien
en  retour ,L'ARTOIS n'est pas coté aprés la chute du charbon beaucoup sont partis ,alors je ne sais si cela va les booster , je le souhaite sans y croire ,  eh oui ma belle ,(les
journalistes ne font voir que le beau coté ) bisettes glagla ce matin 





 


 


 


 

Bé@ 09/12/2012 15:42



France 3 a fait, paraît-il, un documentaire qui montre cet aspec plus social. C'est volontairement que j'ai fait un article plus positif car l'art embellit la vie. Mais beaucoup de lensois n'en
n'ont pas encore conscience. Ca viendra.



Dr WO 06/12/2012 17:30


Rappel instructif.


Dr WO

Bé@ 09/12/2012 15:41



Je ferai un article plus détaillé lorsque j'irai. Car je n'y ai pas encore mis les pieds. Lens, je ne connais pas.


A bientôt.



patriarch 06/12/2012 14:10


Une belle initiative... Bonne journée avec bises

Bé@ 09/12/2012 15:40



Certes, mais les lensois n'ont pas encore conscience de leur chance.



janjaques 06/12/2012 12:20


Bonjour


Bienvenue chez les "chti" 


A+ bisous

Bé@ 09/12/2012 15:39



Comme tu dis, ouiche. Bon dimaaânche de par chez toi. Bises.



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.