Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Feb

Magasin général

Publié par Bé@  - Catégories :  #à lire - à voir

Loisel et Tripp, ces deux noms sonnent comme une promesse de bonheur. De bonheur ? Oui, de bonheur de lecture. Une blogamie m'a écrit un com il y a peu dans lequel elle m'avoue n'être pas trop "B.D." Mais qu'est-ce que ça veut dire ? C'est comme si je disais que je n'étais pas livres ou pas tableaux ou pas histoires. Non, ce n'est pas possible. Nous avons chacun nos goûts, certes, mais les goûts qui s'appliquent à différentes formes d'art et d'artisanat, de couleurs et de saveurs.


maggenloisel1.jpeg

 

J'ai donc conseillé à cette amie la lecture de la B.D. de Loisel et Tripp, MAGASIN GENERAL pour commencer. Il faut bien commencer quelque part et ce quelque part, c'est le Québec rural. Et une époque : les années 1920. Nous voici dans un petit patelin paumé du Québec, au mileu des forêts qui sortent leurs senteurs d'après le dégel. Nous entrons dans un village où l'accent vieille France nous frappe, tout comme les moeurs paysannes franches et profondes. Loisel s'est attaché aux premières planches de cadrages et aux croquis. Quant à Tripp, c'est lui qui a apporté la couleur et la lumière à cette belle Bande. Le lecteur n'est pas trop perdu car les auteurs ont pris soin de lui laisser un plan du village avec les maisons de chacun pour ne pas se perdre. Et puis je n'oublie pas Jimmy Beaulieu : c'est lui qui a apporté l'authenticité des dialogues avec les expressions québéquoises qui ont tant de chantance.


maggenloisel2.jpg

 

A Notre-Dame-des-Lacs, Félix Ducharme, qui gérait le magasin général, vient de pousser son dernier soupir. Le magasin général, c'est le bazar local; on y trouve un peu de tout et beaucoup de paroissiens viennent y échanger les dernières nouvelles du village. La jolie et douce Marie, veuve de Félix, ne sait pas si elle va pouvoir tenir la boutique sans son homme. Les frères Latulipe, l'institutrice, le curé progressiste, les bigotes, l'aveugle vagabond, Gaëtan le tentil simplet et encore bien d'autres villageois viennent s'y épancher en faisant quelqu'emplette.

 

maggenloisel5.jpg

 

Puis arrive, alors que les hommes sont tous partis faire la saison du bois, Serge, un homme égaré que la route a ammené là après des déboires avec sa motocyclette. Comme la nouvelle abeille dans la ruche, il est regardé avec méfiance. Mais je ne vais pas vous dévoiler l'histoire qui, Dieu merci, se compose de plusieurs tomes, au grand plaisir des fans comme moi (et vous, peut-être, bientôt ?).


maggenloisel3.jpg

 

Au départ, la série était prévue pour être une trilogie mais elle s'est déjà étendue sur six tomes. Les auteurs comme les lecteurs se sont attachés aux personnages; c'est vrai qu'on a l'impression de faire un peu partie de la famille au bout du compte. Leur langue natale les rend encore plus sympathiques et originaux. Serge l'étranger est au coeur du récit de cette vie quotidienne en bouleversant leur vision ancestrale et unilatérale des choses. Les animaux de cette petite basse-cour viennent eux aussi apporter quelques métaphores douces ou amusantes au tableau général.


maggenloisel4.jpg

Commenter cet article

mounic 10/02/2014 13:42


ah non! je ne connaissais pas! je vais vite voir à la librairie de la ville à côté s'ils l'ont! au cas où ce serait non, je le commande sur le net et voila! il pleut il pleut! ça nous saoule!
bisous de mémé

alain 10/02/2014 07:58


J'ai beaucoup aimé aussi.

Corinne Duval-Pollet 08/02/2014 23:12


Oh comme tu me donnes envie de découvrir cette BD et les images sont étrangement attirantes, comme une invitation à pousser la porte de ce magasin.


J'espère que chez toi le temps est plus clément qu'ici où c'est réellement catastrophique!


Des bisous

Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.