Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Jun

Médusés

Publié par Bé@  - Catégories :  #Santé

Méduse, vous connaissez : la gorgonne aux cheveux tellement mal coiffés qu'on dirait qu'elle a des orvets sur la tête. Medusa, en Grec, cela veut dire "celle qui protège".

Contrairement aux autres gorgonnes, la pauvre n'était pas immortelle et Persée mit fin à ses jours en lui coupant la tête. Sacré Persée, il a fait fort : il devait s'acquiter de son oeuvre en regardant ailleurs, car la terrible Méduse avait le pouvoir, avec ses yeux lançant des éclairs, de pétrifier quiquonque la fixait du regard. Elle était si fière de sa chevelure léonine, la belle. C'est de cette fierté (et de ce qu'elle avait osé se faire dépuceler en son temple par Poseidon) qu'Athéna l'a punie en changeant ses cheveux en serpents.

Lorsque Persée lui trancha la gorge, quelle ne fut pas sa surprise de voir sortir de son corps Pégase, le cheval ailé, et Chrysalor, le guerrier ! Par la suite, Athéna donna à Asclépios (Esculape chez les romains) deux fioles du sang de Méduse : le sang de l'une pouvait tuer, celui de l'autre ressusciter. Mais Zeus était fou de rage car il pensait que l'odre du monde pouvait s'en trouver changé; il foudroya donc Asclépios. Et toc ! Ce qui mit Apollon en colère et il partit tuer les cyclopes qui avaient fabriqué la foudre. Il l'envoya ensuite comme esclave chez Admète. Pas cool, ces divinités...

Dans sa Description de la Grèce, Pausanias nous explique qu' il s'agit d'une version romancée de l'histoire d'une reine qui, après la mort de son père, aurait repris elle-même le pouvoir pour gouverner ses sujets. Elle aurait vécu près du lac Tritonide, en Libye et aurait été tuée pendant la nuit au cours d'une campagne militaire menée par Persée venu du Péloponèse.

Donc : 1) Méduse était mortelle.

2) Histoire d'une méduse presqu'immortelle :

A Jellyfish is neither Jelly nor a fish.

 La méduse Turritopsis Nutricula st à ce jour le seul être vivant connu capable de retourner à sa forme juvénile après avoir été sexuellement mature, grâce à un mécanisme cellulaire nommé transdifférenciation. Navigant, à l'instar du pirate Jack Sparrow, dans la mer des Caraïbes, elle s'est multipliée à la vitesse grand V (le réchauffement climatique y est aussi pour quelque chose) et se trouve à présent fort répandue sur le globe. Et très convoitée par les chercheurs désireux de percer les secrets de cet animal, capable d'inverser son processus de vieillissement.

Vous imaginez : elle naît, puis grandit, et vieillit, mais à mesure qu'elle vieillit, elle retombe en enfance, non seulement mentalement mais également cellulairement. Puis, une fois rajeunie au maximum, elle entame un nouveau processus de vieillissement. Ce cycle génial se reproduit à plusieurs reprises, peut-on lire dans certaines revues scientifiques, et, théoriquement, il pourrait se répéter indéfiniment ce qui rendrait donc cette méduse immortelle.

Cette information me semble tellement incroyable que je me demande s'il ne s'agit pas d'un "hoax". L'avenir nous le dira vite. Si l'information est avérée, gageons que les laboratoires vont faire la course à la recherche pour trouver les mécanismes de la transdifférenciation et s'approprier un brevet. Mais entre-temps, n'auraient-ils pas intérêt à ce que cette information ne s'ébruite, pour couper court à une potentielle concurrence ?

En tout cas, manger de la salade de Méduse, comme ils le font en Thaïlande, ne nous amène pas vers l'immortalité. Pour l'instant...

Commenter cet article

pilon 10/07/2015 16:54

Bonjour,
J'ai un objet de se type, pouvez vous me dire de quoi il s'agit. Mais comment faire pour envoyer les photos.
Merci

Béa 10/07/2015 19:27

Un objet de QUEL type ?

virjaja 10/06/2011 22:39



bon, la salade de méduse, je te la laisse.... moi aussi je retombe en enfance des fois , mais juste mentalement...et le
matin, j'ai un peu la meme coiffure que la Gorgone.... gros bisous Béa. cathy



pilon 10/07/2015 19:49

Un objet en métal rond 5 cms épaisseur 1.5 cms avec médusa sur les deux faces avec 8 petits trous en profondeur en périphérie qui est d'un autre métal, il ne colle pas à un aimant.

Bé@ 11/06/2011 12:29



Ah ! Toi aussi ! Mes cheveux du matin sont assez pitoyables également. Ils ont tendance à se tasser d'un côté. Résultat hilarant garanti. Et brosse pendant 5 mn après la douche.


 Pas mal, le chapeau-méduse, non ?



Lizagrèce 09/06/2011 13:35



Il y a beaucoup de méduses en Méditerranée ... mais je doute que ce soient les mêmes que celles qui étaient là pendant l'Antiquité ! Je n'aime pas trop ces "bébêtes" là et j'évite de nager avec
elles ..; alors de là à en manger ... J'hésite !!!



Bé@ 11/06/2011 12:17



Leurs filaments peuvent s'apparenter à une longue chevelure ondulée également. Mais ce sont eux qui foudroient par leur urticance, et non leur regard. Regard ? Ca n'a pas d'yeux, les méduses.


Moi non plus je n'aime pas. Je me suis fait piquer une fois quand j'étais petite et je m'en souviens encore. L'impression d'une grosse électrocution. Mais les manger ne me gênerait pas; j'ai déjà
goûté des anémones de mer en beignets qu'avait préparé, malicieux, mon père, et c'était excellent !


Kalimera Liza



Sylvie 08/06/2011 09:15



Et "Chironex fleckeri" connaissez-vous? Cette charmante personne n'est autre que la créature la plus dangereuse sur terre. C'est une cuboméduse du nord de l'Australie. Une petite, toute petite
méduse de forme carrée qui sévit en général d'octobre à mai; un individu contient assez de venin pour tuer 60 personnes en trois minutes par paralysie cardiorespiratoire. Des pancartes
interdisent la baignade en mer sur toutes les plages du nord, de toutes façon, il y a  les redoutables crocodiles de mer qui en suppriment la fréquentation des eaux également. Alors on va
quand même beaucoup à la plage, où il y a souvent des fêtes comme dans nos parcs et jardins. C'est super chouette, j'ai adoré. C'était le paradis. A mon avis, on rencontre plus de dangereux
"crocodiles" ou "méduses" toxiques dans nos villes, d'une autre espèce bien sûr...



Bé@ 08/06/2011 10:33



Voici qui est très intéressant. Je crois bien que je vais agrémenter mon article avec ces informations surprenantes et australiennes. Quant aux crocodiles ou méduses urbaines, you are right
: les espèces sont extrêmement toxiques et pas forcément faciles à repérer aussi vite que leurs équivalents marins. Un petit coup d'oeil furtif s'impose avant de tourner au coin de la rue !!




Armide + Pistol 07/06/2011 22:16



Tiens, magnésium : je n'y avais pas pensé. merci à toi.



Bé@ 08/06/2011 10:22



Pas d'quoi ! J'espère que ça fera l'effet escompté.


A bientôt.



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.