Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Jan

Mon premier sceau

Publié par Bé@  - Catégories :  #Calligraphie

 

Pour qui fait de la calligraphie chinoise, le sceau est une marque importante, une sorte de signature. Pour ceux que cela intéresse, je vous renvoie à mon précédent article. 

Enfin voilà : j'ai décidé de fabriquer mes sceaux moi-même. J'en avais déjà fait deux ou trois à partir de gomme, qui est tellement elastique qu'elle en est difficile à tailler. Et puis mon amie Sylvie m'a offert, chez You Feng à Paris, de quoi me lancer. J'ai à présent un bâton à sceau en stéatite et également 5 petits ciseaux à pierre tendre. Comme je ne voulais pas me rater, j'ai cherché où me procurer un petit bloc de stéatite pour m'entraîner et hier, j'en ai trouvé un de deux kilos. Largement suffisant. Et je me suis lancée. Voici comment j'ai procédé :

 

1. J'ai d'abord recherché, sur le net et dans un ouvrage que j'ai pris à la Bibliothèque, la transcription d'idéogrammes sous forme sigillaire, l'écriture primitive chinoise, écriture traditionnelle des sceaux.

 

ideogrammes001.jpg

 

2. J'ai ensuite recopié les caractères sur papier. Même chose à l'envers puisque le sceau imprime "en miroir".

3. Puis j'ai dû scier le bloc de stéatite rose pâle. La stéatite est une pierre très tendre ; on l'appelle également pierre à savon. J'en ai trouvé chez Dalbe, mais le lien donne sur un autre fournisseur.

 

steat4 

4. A la suite de quoi, j'ai raboté la surface plane avec un rifloir, puis l'ai passé au papier de verre moyen, puis très fin.

5. J'ai recopié au feutre fin le caractère à l'envers.

6. Là, c'était le plus tendu : la gravure, avec les petits ciseaux. J'avais peur que le ciseau ne dérappe. C'est la première fois que je m'en sers. J'ai choisi le style YANG, c'est-à-dire que j'ai creusé atour des caractères (pour le style YIN, on grave l'intérieur des idéogrammes).

 

sceau fenetre 2.jpg

 

7. Une fois le creusement autour des idéogrammes terminé, j'ai encore un peu rabotté le pourtour du sceau. Au final, cela a donné ceci :

 

sceau fenetre gp.jpg

 

8. Le sceau est un peu rouge. Normal : je l'ai trempé dans de la pâte de cinabre, prévue à cet effet. Car je l'ai essayé, bien sûr ; je l'ai apposé à un dessin de bambous :

 

sceau fenetre bambous 2.jpg

 

Ca déborde un peu sur les côtés. Je crois que je vais le tailler encore un peu.

 

sceau fenetre fini.jpg

 

Par la suite, j'essaierai de lui donner une forme, car pour l'instant, cela ressemble à un bloc de roche brut, comme une montagne miniature.  Ici, j'ai utilisé un tampon rouge classique car la boîte à cynabre est d'un diamètre trop petit pour y tremper le sceau.

 

Traduction : "La fenêtre qui ouvre sur le ciel d'été". C'est donc une de mes signatures, à présent.

 

Image du dernier sceau en gomme à effacer (gravé au cutter) - sur un poème que j'ai copié de Li Bai (dynastie des Tang - 618-907) :

 

li-bai-et-sceau-b-dragon.JPG

 

C'est un sceau qui signifie "dragon" en sigillaire.

Traduction du poème : "Le mont Jingting (du suo jing ting shan)

 

Nul oiseau n'est en vue ;

Au ciel se fond la nue.

Jamais je ne suis las

De voir le mont d'en bas."

 

Et voici le tampon du sceau de style archaïque, de type yin mais très équillibré, que le calligraphe Sun Shanshan avait gravé pour moi et qui veut dire "passionnée par l'Orient".

 

sceau-bea-sur-pap.JPG

Commenter cet article

23/11/2015 10:38

j'aime beaucoup votre tampon "la fenêtre qui s'ouvre sur le ciel" Sa maladresse archaïque m'enchante! le peaufiner il en perdrait de sa vigueur! la maladresse archaïque que j'ai traduit ainsi gǔ zhuō 古拙 (vous aurez peut être une meilleure traduction) La maladresse archaïque fait partie des qualité indispensable dans toute création artistique!

Bé@ 23/11/2015 13:06

Merci infiniment, Mô, pour votre très gentil commentaire qui met en avant en tant que qualité un défaut d'adresse. Votre traduction me semble correspondre à l'esprit. Certes la maladresse est un élément important d'une création, mais dans mon cas, il surpasse clairement les autres !!

23/11/2015 10:37

j'aime beaucoup votre tampon "la fenêtre qui s'ouvre sur le ciel" Sa maladresse archaïque m'enchante! le peaufiner il en perdrait de sa vigueur! la maladresse archaïque que j'ai traduit ainsi
gǔ zhuō 古拙 (vous aurez peut être une meilleure traduction)
La maladresse archaïque fait partie des qualité indispensable dans toute création artistique!
Bram Va

23/11/2015 14:52

non je ne suis pas spécialement aimable mais j'ai regardé plusieurs ce site car autant la calligraphie que les tampons me plaisaient!
je vous ai parlé des sept principes de l'art chinois qui étaient écrit à propos de leur meubles mais qui s'applique à toute créations artistiques , je les communique pour que le public puisse en profiter!...la traduction en chinois n'est pas forcément des plus réussie...si quelqu'un peut énoncer les 7 principes autrement je serai ravi qu'ils les mettent en réponse ! qu'on en profite:
1) 简单 jiǎn dān simplicité
2) 纯朴 chún pǔ pureté
3)古拙 gǔzhuō maladresse archaïque
4)尊严 zūn yán dignité
5)力量 lì liang force
6) 正气 zhèng qì intégrité
7) 深邃 shēn suì profondeur
Les calligraphier seraient une bonne idée...je vais essayer....
Bea pourraient peut être les calligraphier et les mettre sur son site( simple suggestion!)

Labaronne 18/01/2012 14:17


mais c'est magnifique dis donc ? j'aime beaucoup le concept de se le fabriquer soi même, il a beaucoup plus de valeur ainsi - bisous Béa

isdael 18/01/2012 08:11


j'adore la calygraphie mais je me borne au Moyen -AGE  , mais j'admire  ta passion  bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz



Bé@ 18/01/2012 09:35



Si tu aimes la calligraphie latine du moyen âge -j'aime aussi beaucoup et j'en ai fait un peu- tu devrais regarder le site de Jean-Frédéric Crevon ; le lien est sur la photo de la calligraphie
"AMI", colonne de droite ("Allez-y en cliquant"). Il est extrêmement doué et utilise la calligraphie dans des peintures sur toile que j'adore.


Joyeux mercredi à toi aussi.


Bises



patriarch 18/01/2012 07:19


Du travail fin et bien fait... Bises et belle journée.

Bé@ 18/01/2012 09:29



Bonjour !


Du travail "fin", là tu exagères, mais c'est gentil quand même. Je le trouve, personnellement, un peu grossier. Mais cela s'affinera avec l'expérience. Il me reste encore pas mal de pierre
pour m'entraîner et arriver à un résultat plus satisfaisant. L'important, de toute façon, n'est pas le but mais le chemin.
Bises.



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.