Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Sep

Plossu

Publié par Bé@  - Catégories :  #photos

Samedi dernier comme j'avais une course à faire près de la Comédie (de Montpellier), j'en ai profité pour faire un tour au Pavillon Populaire, qui est l'espace d'art photographique sur l'Esplanade Charles de Gaulle - "l'Espla", comme l'appellent les habitués, qui fait face au Musée Fabre. En ce moment et jusqu'au 6 octobre 2013 a lieu une exposition mettant en avant le travail de BERNARD PLOSSU de 1956 à 2013.

 

Ce photographe n'a jamais pensé sa pratique photographique en termes d'appareils, de techniques ou de rapports à la couleur (ou au noir et blanc), non. Il s'est plutôt libéré de l'outil, bien qu'il ait gardé un attachement particulier pour son vieux Nikkormat (au 50mm). Il n'a pas hésité à utiliser de simples Agfamatics, Instamatics ou panormaiques Prestinox tant son esprit reste ouvert.

 

plossu-1.jpg 

Certes, Plossu est resté fidèle à une image du noir et blanc qui apporte une certaine sophistication au rendu, mais il n'a cessé d'être facsiné par le tirage couleur mat au charbon Fresson. Contrairement à la plupart des autres photographes de sa génération, Bernard Plossu n'a jamais cherché à prendre de la distance avec les sujets qu'il met en boîte. "J'aime à dire qu'on ne prend pas de photos, mais que les photos vous prennent", avait-il dit un jour à quelqu'un qui l'interwievait.

 

A la question que lui posait Brigitte Ollier : "Qu'est-ce qu'une bonne photo, d'après vous ?", Plossu lui avait répondu "C'est une photo surréelle, dotée d'une force mystérieuse, étrange, une photo qui vous dépasse, une photo qui est dans le non-descriptible, le non-compréhensible, le non-explicable". Philosophe de l'image brute, il s'insinue sans en avoir l'air dans le monde qu'il photographie. Un instant ébloui comme un tout petit à la vue de quelques flocons, de grains de poussière ou d'un profil sur fond de drap étendu, il passe tour à tour de la prise de vues montrant la réalité cruelle à l'instantanné qui immortalise une atmosphère où suinte l'irréalité, l'immatérie. Son sens poétique le lance dans l'écriture ; en 1989, il pose deux ouvrages tout à la fois métaphysiques et poétiques : Le Jardin de la poussière et Poèmes du Jardin de poussière.

 

plossu-ventotene.jpg

 

Ile de Ventotene - Italie, 2010 - Au procédé Fresson  

 

C'est en 1967 que Bernard Plossu rencontre Pierre et Michel Fresson, fils et petit-fils de l'agronome Théodore-Henri Fresson, inventeur du procédé éponyme en 1890. Pour Bernard Plossu, c'est le coup de foudre ; il est étonné de voir que le tirage restitue fidèlement les couleurs et surtout l'ambiance du moement. Le papier mat n'y est pas pour rien ; Plossu -et il n'est pas le seul- trouve le rendu trop clinquant avec le papier brillant. Toujours est-il que le procédé lui permet, ce qui est plus terre à terre, de vendre clichés à l'unité en tant qu'oeuvres d'art.

 

J'espère que vous ne m'en voudrez pas de la piètre qualité des photos prises de ses photos : manque d'éclairage en grande partie. Le rndu flou correspond peu ou prou à ce que l'on peut en voir sur le tirage original. Je les ai choisies pour leur ambiance.

 

J'aurais aimé vous présenter aussi un autre cliché que j'affectionne particulièrement : "Hommage à Edward Hopper", prise au Mexique, à Puerto-Angel en 1970 car elle rend parfaitement l'atmosphère vide et anguleuse, ainsi que les contrastes des toiles de Hopper. Mais impossible de les capturer à cause d'un méchant reflet. Allez, puisque vous y tenez, je ne résiste pas à la tentation de vous la montrer. Celle-ci et la suivante(rien à voir avec Hopper pour celle-là) ont été téléchargées du site "Signatures-photographies.com" : http://www.signatures-photographies.com/kaaWeb/accueilWeb/book/spip.php?page=imprimer&id_rubrique=430

 

 

hommage-hopper.jpg 

Hommage à Edward Hopper, Puerto-Angel, Mexique, 1970

 

mexique-plossu-drap.jpg 

Mexico, Mexique, 1966

 

 

Commenter cet article

Berg 31/03/2014 09:20


Oui, d'autant plus que ce sont des tirages au procédé (Fresson) ce qui apporte encore plus de profondeur dans ses photographies. 


 

Berg 24/03/2014 13:13


Magnifique, je suis un grand admirateur de ce Monsieur!

Bé@ 30/03/2014 17:28



Merci, je suis contente que cela vous fasse plaisir. Mais c'est vrai que ces photos sont marquantes. 



virjaja 22/09/2013 11:41


passe un beau dimanche, gros bisous Béa. cathy

DANY SAILLY 20/09/2013 06:45


le docteur d'ordinateur est venu hier  ouf  ça fonctionne !!!!!!!!!!!!!!!!!!  je suis allée à visa pour l'image à PERPIGNAN mais pas le droit de prendre des photsos snifff
gros bisous



virjaja 19/09/2013 10:23


je découvre, et j'aime...marre de ces ces photographies qui n'en sont pas...montages photoshop.. pour le portable, j'ai donné mon tactile a ma fille et j'ai remprit un samsung simplet, mais avec
5 MP pour l'appareil photo et fontion micro en plus. gros bisous Béa. cathy

Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.