Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Dec

Le sous-marin vert

Publié par Bé@  - Catégories :  #Sciences

 

Je ne sais pas si beaucoup parmi vous ont regardé le documentaire d'Arte, vendredi dernier à 22h55. C'est vrai que c'est un peu tard. En tout cas, cela en vallait la peine. Titre du document :

 

Le sous-marin vert de M. Pilipenko

 

Les réalisateurs :  Jan Hinrik Drevs et René Harder

 

sousmarin vert transp

  Sur le sous-marin : lien sur une photo du sous-marin de M. Pilipenko

 

Dans une bourgade ukrainienne, Evguenivka, Vladimir Pilipenko s'est mis en tête de construire un sous-marin. Pourtant, Vladimir n'est pas ingénieur ; c'est un fermier. A l'aide de quelques ouvrages techniques et armé d'une volonté indéboulonnable,  M. Pilipenko a réussi. Malgré les collibets et les railleries de son entourage, malgré les remontrances de sa femme, qui n'en pouvait plus de ne jamais pouvoir partir en vacances, il a fini par le construire, son submersible. Un engin surprenant, qui fait penser à un jouet géant. Peint en vert et bleu, avec des formes rondes, il attire l'oeil comme une grenouille gigantesque. Voir le lien sur la photo du jouet ou, mieux, sur la pochette des Compagnons de la Chanson (video).

 

Le nom de son jouet : Le Dauphin (дельфин). Décidé à l'essayer dans les eaux claires de la mer Noire (!), Vladimir monte Le Dauphin sur l'arrière de son vieux pick-up turquoise qui porte le sigle de l'ancienne "CCCP" (URSS). Et commence un "road movie" à l'ukrainienne. Sur les 400 km qui le sépare de la Crimée, le véhicule roule péniblement en passant des steppes aux montagnes aux routes sinueuses.

 

sousmarin-vert-compagnons.jpg  Sur la pochette : lien sur un extrait du documentaire. 

 

Construit comme un roman un peu farfelu, le documentaire nous montre cet ingénieur en herbe déterminé à prouver à tous qu'il peut y arriver. Son idée fixe lui fait oublier que le doute peut exister. Le voyage dure 4 jours. Et 4 nuits à dormir sous la tente, à côté du camion et de son curieux chargement. Car outre le sous-marin, Vladimir n'a pas oublié d'accrocher quelques poissons saurs à un fil. Il faut bien se nourrir. Pour s'abreuver, il y a la bouteille de vodka dans la boîte à gants.

 

Mais le document ne montre pas que la famille et la route. Une caméra embarquée nous montre l'immersion périlleuse -et avec quelques fuites- du jouet vert, sous les yeux ébahis de quelques demoiselles en goguette. Nous avons pu profiter ainsi du passage de quelques méduses originales.

 

sousmarin-vert-chevalier.jpg 

 

NB : en cherchant une photo pour illustrer ce billet, je suis tombée sur la chanson des Compagnons de la Chanson et celle de Maurice Chevalier "Le sous-marin vert", qui n'est autre qu'une transcription un peu libre du fameux "Yellow submarine" des Beatles. Eh oui : vert et pas jaune ! Ils ont dû le repeindre ! 

 

 sousmarin-vert-repeint.jpg 

 

 

Commenter cet article

Beaucoup d'audace 15/12/2011 00:58


Avec beaucoup d'audace et de persévérance ,il a donné naissance à ce bateau,et malgré les railleries de sa femme! Bravo! Très intéréssant!

Bé@ 18/12/2011 18:27



Je ne sais pas si tu as été cliquer sur le lien du 2e sous-marin parce que là, ça vaut vraiment la peine. Les railleries de l'entourage (ce n'était pas que sa femme) sont passées au-dessus de lui
tellement il avait à coeur ce projet un peu fou. Comme quoi la folie et la persévérence peuvent mener à du concret. Enfin, je ne sais pas ce qu'il a fait de son sous-marin après son premier
lancement en mer noire.



Nycephor 13/12/2011 18:41


j'ai de bon souvenirs,plutôt avec la troisième pochette de vinyl,bonne soirée bisous

Bé@ 18/12/2011 18:16



C'est aussi ma préférée (avant la repeinture).


Bisous.



mounic 13/12/2011 13:08


ah non! pas vu! et c'est dommage! car les grands rêveurs me fascinent! Quant aux extraterrestres, ne t'inquiète pas! si l'un d'entre eux se lève, je le mange! gros bisous!mémé

Bé@ 13/12/2011 18:26



Tu peux voir un extrait en cliquant sur la pochette verte du disque des Frères Jacques dans l'article. Franchement, c'est incroyable de voir M. Pilipenko entrer dans son petit jouet et
pester contre les fuites, puis s'enfoncer sous le regard médusé de sa famille, incrédule.


Bravo pour tes patisseries originales. Je reviendrai sur cet article quand mes garçons seront là, je suis sûre qu'ils vont adorer les préparer avec moi.
Gros bisous.



virjaja 13/12/2011 10:02


hé bien félicitation a son épouse d'avoir été si patiente pendant que monsieur s'amusait ! gros bisous Béa. cathy

Bé@ 13/12/2011 18:24



Oui, il ne faut pas oublier que c'est Madame qui pendant ce temps s'occupait de toute l'intendance. Et malgré sa patience et son dévouement, c'est lui qui récolte les honneurs après s'être bien
amusé. La vie est ainsi faite. Amusons-nous donc un peu plus !


Gros bisous.



biker06 11/12/2011 20:07


Coucou Bea


En 92 , j'etais passé par Baltimore et, j'etais allé visité l'USS Torsk un sous-marin datant de 1944. On se demande comment des gens ont pu vivre sous l'eau dans un espace si petit quelques fois
pendant 3 mois ....


bisous


pat

Bé@ 12/12/2011 12:52



Ca doit être effectivement un peu oppressant, la visite d'un sous-marin, même un grand. Quelle chance nous avons de vivre à l'air libre ! Même quand on adore la mer.


Bisous



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.