Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Aug

Sting : Moon over Bourbon street

Publié par Béa  - Catégories :  #Musique

Un peu marre de laisser un "Deezer" (voir colonne de gauche, en haut) bourré de morceaux avec un choix trop éclectique. A présent,  je choisis un nouveau morceau et un seul de temps en temps, selon mon humeur. Aujourd'hui : "Moon over Bourbon Street" de Sting. Une âme en peine... Un vampire qui a du remords ? Un loup garou des temps modernes ?

Les paroles :

 

There's a moon over Bourbon Street tonight
I see faces as they pass beneath the pale lamplight
I've no choice but to follow that call
The bright lights, the people, and the moon and all
I pray everyday to be strong
For I know what I do must be wrong
Oh you'll never see my shade or hear the sound of my feet
While there's a moon over Bourbon Street

It was many years ago that I became what I am
I was trapped in this life like an innocent lamb
Now I can never show my face at noon
And you'll only see me walking by the light of the moon
The brim of my hat hides the eye of a beast
I've the face of a sinner but the hands of a priest
Oh you'll never see my shade or hear the sound of my feet
While there's a moon over Bourbon Street

She walks everyday through the streets of New Orleans
She's innocent and young, from a family of means
I have stood many times outside her window at night
To struggle with my instinct in the pale moonlight
How could I be this way when I pray to God above?
I must love what I destroy and destroy the thing I love
Oh you'll never see my shade or hear the sound of my feet
While there's a moon over Bourbon Street

Ma traduction :
Ce soir, il y a une lune sur Bourbon Street
Je vois des visages comme ils passent sous de pâles réverbères
Je n'ai pas d'autre choix que de suivre cet appel
Les lumières brillantes, les gens et la lune et tout ça
Je prie tous les jours pour être fort
Car je sais que ce que je fais doit être mal
Oh Tu ne verras jamais mon ombre ni n'entendra le son de mes pas
Lorsque la lune éclaire Bourbon Street
Je suis devenu ce que je suis il y a déjà bien des années
J'ai été piégé dans cette vie tel un agneau innocent
A présent, impossible de montrer mon visage à midi
Et vous ne me verrez arpenter les rues qu'à la lueur de la lune
Le bord de mon chapeau cache les yeux d'une bête
J'ai le visage d'un pêcheur mais les mains d'un prêtre
Oh Vous ne verrez jamais mon ombre ni n'entendrez le son de mes pas
Lorsque Bourbon Street est éclairé par la lune
Elle arpente quotidiennement les rues de la Nouvelle Orléans
Elle est innocente et jeune, d'une famille aisée
Souvent je me suis tenu la nuit devant sa fenêtre
A me battre contre mon instinct sous la pâle lueur lunaire
Comment puis-je être ainsi alors que je prie Dieu là-haut
Je dois aimer ce que je détruis et détruire ce que j'aime
Oh vous ne verrez jamais mon ombre ni n'entendrez le son de mes pas
Lorsque la lune est sur Bourbon Street

 

(Vous avez reconnu le visuel de la bande annonce de "Twilight", n'est-ce pas?)

 

NB : Un traducteur trouvé au hasard sur le net a traduit "from a family of means" par : "d'une humble famille". Il ne s'agit, en fait, pas de "mean" dans le sens de "dénué" ou "pauvre", mais bien de "means" qui signifie "moyens" (financiers ou autres). La phrase veut bien dire, ainsi que je l'ai traduite :"d'une famille aisée".

 

ATTENTION : Des vampires comme ça, qui ont du remords, ça ne court pas les rues; c'est trop beau pour être vrai. Les filles, si vous en démasquez un, ne vous posez pas de questions : FILEZ pendant qu'il en est encore temps ! Conseil d'amie.

 

Commenter cet article

SYLVIE 25/08/2010 11:32



bonjour un jolie blog


plein de poésie


j'aime


à mon tour de t'invite au bord de mer


prévoir des bottes et un parapluie


amitié


bonne journée


 



Béa 26/08/2010 02:25



Merci pour ce compliment de la part d'une poète de la mer d'Iroise. Je me suis promenée (un peu rapidement pour l'instant) sur ton blog, qui me plaît beaucoup. J'y retournerai, mais là il est un
peu tard - ou tôt, je ne sais pas. Je profite d'une insomnie passagère et c'est bien agréable. Amitiés


Bé@



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.