Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Apr

Sucker Punch

Publié par Bé@  - Catégories :  #à lire - à voir

Wouuuu ! Du boulot pour résumer le film que nous avons vu hier avec Thomas et Mathieu.

D'abord, il faut savoir que c'est Zach Snyder le réalisateur, scénariste et producteur. "L'Armée des morts", c'est lui. "300", c'est lui. "Watchmen" et "La légende des gardiens", c'est encore lui. C'est qu'il a fait du chemin, ce jeune américain (il est de 66), depuis les spots de pub (Audi, Jeep, Reebok, Nike, Subaru, Budweiser).

Je dois vous donner une traduction. Pas évident. "Sucker", tout le monde connaît : c'est l'aspirateur, ou encore la ventouse. "Punch", c'est la perceuse, la foreuse, mais également le coup de poing. Le titre fait référence à l'élément principal du film. Je vous explique.

lennox house

L'actrice Emily Browning est dans la peau d'une jeune fille, Baby Doll. Pour protéger sa petite soeur et échaper elle-même à la destruction par son beau-père, furieux de ne pas hériter à la mort de sa femme, Baby Doll tente de le tuer. Mais elle le rate. Et voit que cet homme vient d'abattre sa soeur.  Le beau-père l'emmène dans un asile psychiatrique : Lennox House- sorti d'un cauchemar du XIXe siècle. Il fait croire que c'est elle qui a tué sa propre soeur.

Le nom de l'asile "Lennox House" correspond à celui, éponyme, de la société de production cinématographique qui a produit celui-ci. Les mentions sur la grille "Brattleboro Vermont" font sans doute référence (avec un clin d'oeil) au centre de soins psychiatriques "Brattleboro Retreat" (lien sur image). Quant à Lennox, vous remarquerez, si vous allez voir le film, que l'une des bandes-son du début n'est autre que la chanson "Sweat Dreams" d'Annie Lennox, du groupe Eurythmics, et qui parle d'abuseurs et d'abusés.

nullRevenons à l'histoire. Baby Doll est internée et le charmant beau-papa soudoie un chirurgien pour que Baby Doll soit lobotomisée (d'où le "sucker punch") et ainsi ne risque plus de se rebeller et raconter la vérité. L'histoire fantastique qui suit l'entrée à l'asile est l'histoire intérieure de l'héroïne précédant cet acte barbare, histoire sombre qui ressemble, en 5 épisodes successifs, à des quêtes hyper violentes de jeux vidéos. Seule la première partie m'a semblé valloir la peine. L'intro, avec une bande son à vous glacer, et une scène de combat manga-esque avec des avatars de Ninjas géants, sont à couper le souffle. Hélas, la suite est trop systématique. Les quatre scènes suivantes, menées comme des tableaux thématiques, sont trop remplies : trop de violence, de coups, trop vite, trop fort et ça devient vite insuportable pour des yeux et des oreilles humains normalement constitués. Et pourtant, Snyder a mis le paquet : les effets spéciaux sont du tonnerre. On a droit à des morts-vivants répugnants, un dragon surpuissant et des soldats incroyablement réactifs - mais pas tant que la jeune Baby Doll et ses 3 ravissantes complices, jouées respectivement -de g à d- par Abbie Cornish (Sweet Pea), Jena Malone (Rocket) et Vanessa Hudgens (Blondie).

Emily BrowningAbbie CornishJena MaloneVanessa Hudgens

Les filles sont superbes. Mais le scénario les place à la fois en victimes, objets sexuels et tueuses sans scrupules. Une position à laquelle j'ai du mal à apporter mon soutien. Même si cela raconte une libération. En tout cas, la morale, puisqu'il en faut une, est presque sauve : nous ne devons pas baisser les bras devant l'adversité; nous devons nous battre au moins de l'intérieur. Sauf qu'à la fin... Non, je ne vous dis rien. J'en ai déjà trop dit. 

En tout cas, le thème est puissant et le film montre la violence de l'emprisonnement intérieur face aux exactions d'un manipulateur prêt à tout pour masquer son crime. Un sujet véritablement bouleversant. Si Snyder avait été lui-même une victime par le passé, il n'aurait pas mieux réussi à faire exploser toute sa rancoeur rentrée.

Le système d'administration bugant un peu, je n'ai pas pu intégrer le trailer. Néanmoins,  vous pouvez passer par YouTube (le lien sur la bonne page refuse d'être admis dans ce cadre). A vos onglets ! 

 

Commenter cet article

Armide+Pistol 13/04/2011 00:26



Tu me communiques l'envie de me brancher sur ce registre.



virjaja 12/04/2011 10:05



je n'ai vu encore aucun de ses film, pourtant il y en a que j'ai en dvd...encore emballés. on a pas vu une oie dans le Gers!!!!! gros bisous Béa. cathy



isdael 12/04/2011 07:06



SANS RONGER MES ONGLES  JE VAIS VITE SUR L'ONGLET  BIZZZZZZZZZZ






janjaques 11/04/2011 18:22



Oui le film à l'air interressant ;à voir.


Par contre Tangerine dream  c'est tout un monde ,pour ma part  j'aie bien aimé " Stratosphère" essaye un peu!


A+ bisous



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.