Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 Oct

La vente Carelman

Publié par Bé@  - Catégories :  #fun

Ca y est ! C'est aujourd'hui, samedi 12 octobre 2013, qu'à lieu la vente aux enchères de la succession 

  

JACQUES CARELMAN

 

Les premiers lots ont leur vente qui vient de commencer à 11h (lots 1 au 116). Les autres lots (à partir du 117) seront mis à la vente cet après-midi à 14h. C'est à Paris, Salle Rossini, au 3 de la rue éponyme, dans le XIXe, en face de l'Hôtel Drouot, salle W, comme Woo là, là, c'est complètement din-ingue !

 

C'est en 1956 que Jacques CARELMAN arrive à Paris. Il y est alternativement  trompettiste de jazz, critique musical, dentiste, décorateur de théâtre, illustrateur, peintre et sculpteur, collectionneur d'instruments de musique rares ou étranges. En 1966, il adapte le célèbre "Zazie dans le métro" de Raymon Queneau en BD. En mai 68, en pleine révolution étudiante, il croque une silhouette de crs en noir et blanc qui fait le tour de l'hexagone. 

  

L'année suivante, CARELMAN se lance dans un catalogue qui parodie le catalogue de Manufrance, qui était la référence de l'époque. Celui de CARELMAN s'intitule " Catalogue d'objets introuvables". On peut y voir le "fauteuil-radiateur", le fusil à kangourou (le canon est étudié pour que la balle suive une trajectoire sinusoïdale qui suit l'animal dans ses bonds), Suite à l'écriture du catalogue, l'artiste multi facettes fait fabriquer certains des objets de son catalogue et les expose à la Vieille Charité de Marseille, de 1974 à 1975. En 1972, il publie son "Catalogue de timbres-poste introuvables". En 1980, il initie la création de l'Oupeinpo, dit aussi "Ouvroir de Peinture Potentielle" où les artistes inventent des formes, des contraintes mathématiques, logiques et/ou ludiques. CARELMAN portait le titre très pataphysicien de "Régent d'Hélicologie", en référence à la Gidouille de l'Ubu d'Alfred Jarry, du Collège de Pataphysique, "société de recherches savantes et inutiles", dont faisaient partie les esprits bouillonnants et anticonformistes tels André Breton et Boris Vian. Cet artiste plein d'humour nous a quitté en mars 2012.

 

Jacques CARELMAN, c'est surtout pour moi un artiste inventif qui voulait partager sa joie de rire de choses futiles et d'idées farfelues, quelqu'un qui ne se prenait pas au sérieux. J'adore l'absurde et ses concepts étaient vraiment hilarants. J'ai aimé, par exemple :

 

moka-carelman.jpg

Jacques Carelman et son

verre à pied spécialement conçu pour notre chien "Moka"

 

Moka adorait ! C'était lui aussi un être doué d'un sérieux sens du farfelu. En Espagne, un jour, il avait creusé un tunnel sur une plage et avait décidé que celui-ci mènerait directement et en moins de 5mn sur la côte italienne - à Porto Santo Stefano exactement - où il avait coutume de visiter un charcutier qui laissait volontiers pendre des chapelets de saucisses à l'entrée de sa boutique.

 

J'ai aussi aimé :

 

catalogue-manuman.jpg

 

 

De haut en bas :

 

1 - "Porte-plume fourchette" permettant aux employés de bureau de prendre leur repas de midi sur leur lieu de travail,

 

2 - "Pantoufles de ménage" permettant à la ménagère de balayer sans se baisser, celles-ci étant munies l'une d'une pelle et l'autre d'une balayette,

 

3 - "Landau-télévision", qui permet de regarder ses émissions favorites en promenant bébé,

 

4 - "Soutien-gorge de trapéziste" : les fabricants de lingerie féminine oublient que les trapézistes passent 50% de leur vie active dans une position radicalement opposée à celle des autres femmes ; ce soutien gorge est le premier au monde à prendre en compte cette particularité.

 

Dans la liste de mes préférés, je citerai le rocking-chair lattéral (qui se balance de gauche à droite et non d'avant en arrière), le sablier de poignet, le vélo à escalier, la scie-balançoire, la cravate-slip, le globe terrestre pliant, ou le stylo à capacité d'encre exceptionnelle :

 

sylo-poire-c.jpg

Estimation : 250 € - 300 € - Vente en ligne : lien sur l'illustration

 

J'adore aussi la table de ping-pong tous azimuts, qui, au lieu d'avoir un plateau bêtement plat, est en forme de vagues successives (ce qui rend le jeu plus attrayant), ou encore la tapette à mouches charitable :

 

la-charite-pour-les-mouches.jpg

Estimation : 10 € - 20 € - Vente en ligne : lien sur l'illustration

 

Cette tapette à mouches ferait plaisir à Brigitte Bardot, qui défend si ardemment les animaux de la planète. En effet, percée d'un trou, elle laisse sa chance à l'insecte. (Vendue avec la plaque de liège et la mouche factice).

 

Voici sa machine à coudre sans effort grâce à l'action de la roue-dynamo actionnée par le hamster qui se croit dans sa cage :

 

  macoudre-roue-hamster.jpg

 

 

Vous avez aussi, dans la série "instruments de musique", la machine à écrire musicale, dite aussi "harmonyscribe", bien utile aux dactylos mélomanes pour se détendre après avoir tapé leur courrier :

 

harmoniscribe.jpg

 

Je me demande d'ailleurs si cet instrument n'est pas à l'origine de l'inspiration de Vian pour son piano-cocktail dans l'Ecume des Jours. A moins que ce ne soit l'inverse... Dans le rayon "fournitures scolaires", pourquoi ne pas se laisser tenter par ce "crayon des indécis", qui gomme à mesure que l'on écrit ?

 

crayon-indecis.jpg 

Je crois que mon grand favori, qui fait partie de la même catégorie, est celui ci-dessous, qui deviendra à n'en pas douter un classique pour les auteurs prolifiques mais peu clairs. C'est le fameux "appareil à mettre les points sur les i" :

 

roulette-points.png

 

Il y en a encore des dizaines comme ça et j'en raffole. Vous en trouverez

ici : http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=13532

Ici pour les objets en vente aujourd'hui :

http://www.artprecium.com/vente-aux-encheres-succession-jacques-carelman---vente-salle-vv-3-rue-rossini--75009-paris---exposition-24-rue-beaubourg-75003-paris-13-57.php?RID=14&sid=57&page=7

 

Vous avez un catalogue complet chez ARTPRECIUM (lien ci-dessus). Leur téléphone : 01 47 27 93 29. Commissaire priseur : Lucas Tavel.

Rappel : dans la série des catalogues improbables et farfelus, j'apprécie également l'Inventaire du Monde de Gilles Moraton, dont j'avais dressé le portrait il y a quelque temps sur ce même blog (ICI l'ancrage).
 

 

Commenter cet article

virjaja 31/10/2013 11:31


je profite que les filles sont parties pour reprendre l'ordi...je découvre cet artiste, et j'aime beaucoup! gros bisous Béa. cathy

Amande 23/10/2013 22:36


On ne s'ennuie pas chez toi, Béa. Je viens de passer un bon moment !!!

mounic 14/10/2013 21:12


tu as autant d'imagination que Jacques Carelman! c'est pour ça que tu l'adores! gros bisous de mémé pleine de soucis et peu présente...Espérons que tout se "tasse" bientôt...bisous!!!!

Bé@ 27/10/2013 16:30



En réalité, ma chère Mounic, je crois que mon imagination déborde encore plus que la sienne, mais je n'ose pas partager toutes mes idées folles sinon on me prendrait justement pour folle !! Bon,
j'espère que tu vas mieux, toi. Je passerai te faire un coucou tantôt. Poutous



Alain 13/10/2013 19:14


Je connaissais le catalogue mais pas l'homme.

Bé@ 27/10/2013 16:33



C'est pas l'homme qui fait le catalogue mais le catalogue qui fait l'homme, ta ta tein-ein !, comme dirait le clone carelmanien de Renaud. Il est marrant, non ? Un côté Pierre Dac mâtiné de Boris
Vian et d'André Breton (avec une petite teinte de Dali et une touche de Queneau et de Moraton).


Bonne journée, Alain !



Archives

À propos

Loisirs, culture, santé, bien-être, arts, science, fun, quizz, cuisine, photos... Un joyeux melting pot perso.